Publicité.



Perquisition dans la chambre d'un toxicomane à Sotteville-lès-Rouen : 280 g de cannabis saisis


Publié le Mercredi 3 Septembre 2014 à 02:19 l Actualisé le 03/09 - 02:55


Lors de la perquisition, les policiers de la brigade des stupéfiants ont découvert 280 g de résine de cannabis dans la chambre du jeune homme (Photo d'illustration)
Lors de la perquisition, les policiers de la brigade des stupéfiants ont découvert 280 g de résine de cannabis dans la chambre du jeune homme (Photo d'illustration)
Des riverains du quartier Grenet à Sotteville-lès-Rouen, en Seine-Maritime, soupçonnaient l'existence d'un trafic de stupéfiants. Ils se plaignaient des nuisances provoquées par les allées et venues de jeunes gens à toute heure du jour et de la nuit, en particulier dans un immeuble de la rue Ledru Rollin.

Prévenue de ces faits, la brigade des stupéfiants de la Sûreté départementale mettait en place une surveillance discrète. Les policiers ciblaient rapidement, suite à des recoupements d'informations, l'appartement en cause, occupé notamment par un jeune homme de 18 ans vivant chez ses parents.

Perquisition chez les parents

Aussi, le 28 août, vers 9 heures, les enquêteurs se présentent à l'adresse indiquée. Ils sont accueillis par le père du jeune suspect, qui accepte de les laisser pénétrer dans l'appartement convaincu que son fils n'a rien à se reprocher.

Mais il est tombe de haut lorsque, au cours de la perquisition, les policiers découvrent dans la chambre du fiston, absent à ce moment-là, 280 grammes de résine de cannabis. Le jeune homme, de retour entre-temps à l'appartement, est interpellé immédiatement et ramené à l'hôtel de police où il est placé en garde à vue.

Il fumait 10 joints par jour

Lors de son audition, il a reconnu être toxicomane et fumer dix joints environ par jour depuis deux ans. Selon ses déclarations, il aurait acquis, depuis mai 2014, autour de 500 grammes de résine et revendu 200 grammes pour un bénéfice de quelques centaines d'euros.

Le jeune homme, qui a refusé de révéler le nom de son fournisseur, a fait l'objet d'une procédure pour offre ou cession, usage et détention de stupéfiants. Il s'est vu notifier par le parquet une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) pour le 16 décembre devant le tribunal correctionnel de Rouen.  





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE