infoNormandie






Publicité.





infoNormandie.com



 







Pédopornographie : 8 disques durs d'images mettant en scène des enfants saisis chez un Vernonnais


Publié le Mercredi 11 Janvier 2017 à 14:46

L'examen de l'ordinateur et des disques durs ont permis de retrouver la trace de plusieurs milliers de fichiers à caractère pédo-pornographiques (illustration@Police nationale)
L'examen de l'ordinateur et des disques durs ont permis de retrouver la trace de plusieurs milliers de fichiers à caractère pédo-pornographiques (illustration@Police nationale)
Un habitant de Vernon a été mis en examen ce début de semaine pour détention d'images à caractère pédo-pornographique mettant en scène des enfants et jeunes gens. Cet homme âgé d'un peu plus de 30 ans, a été interpellé le 5 janvier au domicile de ses parents où il vit. Déféré au palais de justice d'Évreux, il a été présenté à un juge avant d'être placé sous contrôle judiciaire.

Le mis en cause avait été repéré en février 2016 par les gendarmes de la cellule de veille nationale chargée de traquer les comportements de nature délictuelle et criminelle sur Internet. Dans le collimateur, les plateformes de téléchargement particulièrement surveillées où transitent des sites spécialisés dans les images et vidéos pédopornographiques souvent basés à l'étranger.

Huit disques durs et des clés USB saisis

Les faits concernant cet habitant de Vernon, identifié grâce à son adresse IP, ont été signalés au procureur de la République d'Évreux qui a alerté immédiatement les services de police de Vernon.

Interpellé, le trentenaire, célibataire et socialement bien intégré, a été placé en garde à vue. Son matériel informatique, notamment huit disques durs et des clés USB, contenant des images pédopornographiques, ont été saisis.

Plus de 2000 fichiers compromettants

Les enquêteurs de la sûreté urbaine de Vernon ont sollicité le concours d'un policier de la direction départementale de sécurité publique (DDSP) de Rouen, spécialisé en cybercriminalité, pour procéder à l'examen de l'ordinateur et des disques durs. Plus de 2 000 fichiers compromettants auraient été découverts, selon une source policière.

Remis en liberté, le Vernonnais, inconnu des services de police et de gendarmerie, sera jugé le 7 février prochain devant le tribunal correctionnel d'Évreux.

















Publicité.











PUBLICITE













Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE