Publicité.



Pays de Caux : le conducteur récalcitrant et sans permis est arrêté deux fois la même nuit


Publié le Lundi 29 Février 2016 à 17:37 l Actualisé le 01/03 - 00:54


Illustration.
Illustration.
Un jeune automobiliste qui conduisait sans permis, sans assurance et avec un contrôle technique périmé a été interpellé avec beaucoup de difficultés par les policiers de Bolbec-Lillebonne, en Seine-Maritime.

Dans la soirée du 25 février, lors d'un banal contrôle routier à Lanquetot, les forces de l'ordre notifient à un automobiliste l'immobilisation de son véhicule qui n'est pas en règle avec le code de la route.

Des pointes à 160 km/h

Un peu plus tard dans la nuit (vers 2h45) les mêmes policiers repèrent une nouvelle fois le véhicule qui roule à vive allure rue Henri Joutel. Ils tentent de l'intercepter mais le conducteur accélère et prend la fuite. Le fuyard est immédiatement pris en chasse par la voiture de police.

Au cours de la course-poursuite, les fonctionnaires enregistrent des pointes à 160 km/h sur une route départementale et doivent alors garder leurs distances pour éviter tous risques d'accident.

Le véhicule en fuite est cependant retrouvé un peu plus tard à Gruchet-le-Valasse où demeure l'automobiliste. Lorsque les policiers arrivent devant le domicile du fuyard, ce dernier vient de stationner le véhicule dans sa cour.

Il s'enferme chez lui à clé

Mais il refuse de descendre, et contraint ainsi les policiers à faire usage de gaz lacrymogène. Incommodé, le conducteur a ouvert brusquement sa portière et bousculant un fonctionnaire il est parvenu à regagner sa demeure où il s'est enfermé à clé. Les policiers doivent attendre 6h du matin, heure légale pour aller chercher chez lui l'individu qui a été interpellé et placé en garde à vue.

Lors de son audition, le jeune homme a reconnu les faits mais pas le refus d'obtempérer. Il a fait l'objet d'une série de procédures : conduite sans permis, sans assurance, vitesse excessive, circulation avec un véhicule malgré une immobilisation et refus d'obtempérer.

Il a été remis en liberté mais devra se présenter à une convocation du tribunal correctionnel du Havre en date du 31 mars prochain.




EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE