Pacy-sur-Eure : le père violent se dispute avec son épouse, gifle sa fille et s'enferme avec un bébé de 2 ans


Mardi 18 Juillet 2017 à 10:40

Illustration
Illustration
Un habitant de Pacy-sur-Eure âgé d'une quarantaine d'années a été condamné hier lundi à une peine de prison ferme pour des violences envers sa famille, et avoir outragé et menacé les gendarmes.

Le 14 juillet vers 20 heures, les gendarmes de la brigade territoriale de Pacy-sur-eure interviennent dans une habitation de la commune où un père de famille, fortement alcoolisé, s’est enfermé chez lui avec un bébé de 2 ans, après avoir donné une gifle à sa fille âgée de 9 ans à l’issue d’une dispute avec son épouse.

Menaces de mort sur les gendarmes

Alors que les gendarmes parviennent à se faire ouvrir la porte de la demeure grâce, au concours des pompiers, et parviennent à mettre le bébé en sécurité, il se trouvent alors face à un individu particulièrement agressif qui les insulte et les menace de mort. L’individu résiste violemment aux gendarmes, qui n’ont d’autre solution que d’employer leur pistolet à impulsion électrique (Taser) afin de l’interpeller.

Placé en garde à vue, le père de famille a été présenté au parquet d’Evreux dimanche et jugé en comparution immédiate au tribunal d’Evreux hier lundi 17 juillet.

Prison ferme et obligation de soins

" Malgré les excuses présentées aux gendarmes lors de l’audience", l’individu a été condamné à 10 mois de prison dont 5 mois avec sursis et mise à l'épreuve. Il fait par ailleurs fait l’objet d’une injonction de soins, de travailler et de résider en dehors du domicile conjugal.

Un sursis de 7 mois d'emprisonnement prononcé par le tribunal correctionnel dans le cadre d’une précédente affaire de violences a été révoqué. Enfin, il a été condamné à verser 400 euros de dommages et intérêts à chaque gendarme victime de ses agissements.











Publicité.





PUBLICITE














PUBLICITE










Suivez-nous sur Facebook
















cookieassistant.com