Publicité.



Oublié depuis 40 ans, le chai à vin du port de Rouen va revivre le temps d'un événement unique


Publié le Lundi 8 Février 2016 à 00:35 l Actualisé le 08/02 - 13:25


Dans un mois se déroulera un événement unique à Rouen (Seine-Maritime). Une agence parisienne soutenue par le port de Rouen s’est donnée le défi de faire revivre un lieu oublié depuis 40 ans pour 7 jours et 4 nuits.

La première édition de la tournée « L’Oscillante » se déroulera du 4 au 13 mars prochain à Rouen. Cette tournée, organisée par Demain La Veille Productions et soutenu par HAROPA – l’ensemble portuaire de l’Axe Seine - a pour but de mettre en valeur des lieux atypiques et oubliés.

Un lieu chargé d’histoire

Pour cette première édition, les visiteurs auront le privilège rare de pénétrer dans le chai à vin, lieu unique, vestige du passé industriel et agro-alimentaire de Rouen.

Construit en 1950 par l’architecte Pierre Maurice Lefebvre, le bâtiment, plus grand chai d’Europe, servait de lieu de stockage et d’expédition d’immenses quantités de vin en provenance d’Algérie, et à destination de Paris. Plus tard, lors de la perte de vitesse du commerce par bateau, le bureau des douanes s’installera ans au rez de chaussée jusqu’en 1993.

Pillé de ses canalisations en cuivre et de l’ensemble de ses installations, le chai à vin tombe peu à peu dans l’oubli, devenant lieu de squat puis muré. Son architecture particulière fait partie du patrimoine portuaire de la ville. Aujourd’hui, le chai est en vente pour une somme symbolique.

Réflexion autour
du patrimoine industriel


Le lieu n’a pas été choisi uniquement pour son côté atypique. Demain la Veille veut que cet événement soit un moyen, à travers les œuvres et artistes choisis, de partager un temps de réflexion sur la mutation des lieux industriels en France.

Abandonnés pour leurs utilités premières, ces lieux deviennent souvent des fantasmes ultimes pour les artistes graffeurs, photographes, vidéastes ... poètes des temps modernes.

Parfois également, la nature reprend ses droits. La question principale posée sur cet événement était : Quelle place la société donne t-elle à ces chefs d’œuvres d’ingénierie dans nos modes de vies ?

"Des expositions proposeront un regard nouveau sur le bâtiment, lui rendant sa splendeur d’antan : le visiteur pourra découvrir le passé, le présent et l’avenir du chai à travers photos, graffs mais aussi archives dans un lieu réinterprété des artistes ayant travaillé pour les plus grands, comme Disneyland Paris", détaillent les organisateurs, en attendant de dévoiler le reste du programme.

Ici, il se rendra compte qu’il n’est pas seulement spectateur, il est également acteur malgré lui de la vie du l’édifice.

L’équipe de Demain la Veille production souhaite que cet événement permettra au port de vendre le chai, qui retrouvera ainsi un second souffle.

Informations pratiques
Ouverture le 4 mars 2016
Expositions : du 5 au 13 mars
Festival : le 4, 5, 11 et 12 mars





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE