Opération de sécurisation en forêt, près de Rouen : motos et quads dans le collimateur


Lundi 11 Mai 2015 à 19:00 l Actualisé Mardi 12 Mai 2015 - 00:24



Les engins non homologués sont saisis et broyés régulièrement sous le contrôle de l'autorité judiciaire, comme ici au Havre (Photo DDSP76)
Les engins non homologués sont saisis et broyés régulièrement sous le contrôle de l'autorité judiciaire, comme ici au Havre (Photo DDSP76)
Les quads et autres engins à moteurs, en particulier les motos de cross, étaient de sortie ce week-end, dans les massifs forestiers autour de Rouen. Les forces de l'ordre étaient elles aussi sur le terrain pour veiller au respect du code de la route et à la tranquillité des promeneurs, nombreux ce dimanche 10 mai à flâner, en famille, sous les ombrages de la forêt de La Londe (*).

Dix-huit fonctionnaires sur le terrain

A l'inititative du procureur de la République de Rouen, une opération de sécurisation avait en effet été mise en place ce dimanche en début d'après-midi (de 14h à 18h). Une dizaine de policiers, dont 4 de la brigade anti-criminalité et 4 de la formation motocycliste urbaine (FMU) ont été mobilisés renforcés par des agents de l'Office nationale de la chasse et de la faune sauvage, de l'Office nationale des forêts (ONF) et de la police municipale de Saint-Etienne-du-Rouvray, soit dix-huit fonctionnaires. 

Leur mission était de contrôler les pilotes d'engins à moteurs (quads, cyclomoteurs, motos...) et de s'assurer qu'ils n'étaient pas en infraction avec le code de la route. En même temps, leur présence avait aussi et surtout un effet dissuasif sur les amateurs de rodéos très nombreux en forêt avec l'arrivée des beaux jours.

Quatre infractions relevées

En fin de journée, à l'heure du bilan, les services de police ont comptabilisé trois infractions, relevées à l'encontre de motards qui circulaient avec des engins non homologués. Trois motos de cross (une 250 cm3 et deux 125 cm3) ont ainsi été saisies et placées en fourrière. Un pilote de quad a quant à lui été verbalisé pour non port du casque.

D'autres opérations sont d'ores et déjà programmées pour les prochaines semaines, et durant tout l'été, comme chaque année. Elles s'inscrivent dans le cadre du Groupe local de traitement de la délinquance, sous l'égide du procureur de la République. 


(*) - La forêt de La Londe s'étend sur les territoires de neuf communes : Saint-Etienne-du-Rouvray, Sotteville-lès-Rouen, Oissel, Grand et Petit-Quevilly, Grand et Petit-Couronne, Orival et La Londe. 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com