infoNormandie






Publicité.





infoNormandie.com



 







Seine-Maritime.

Opération de déminage sur la plage de Saint-Jouin-Bruneval : ce qu'il faut savoir


Publié le Lundi 13 Novembre 2017 à 11:59

Les plongeurs démineurs lors d'une récente opération de déminage à Sainte-Adresse (Photo © Préfecture maritime)
Les plongeurs démineurs lors d'une récente opération de déminage à Sainte-Adresse (Photo © Préfecture maritime)
Un bloc de défense côtière pouvant contenir une charge explosive et un obus de 270 cm ont été découverts, dernièrement, sur la plage de Saint-Jouin-Bruneval (Seine-Maritime). La neutralisation de ces engins explosifs historiques nécessite la mise en place d'une opération de déminage par le Groupe des plongeurs-démineurs (GPD) de la Marine nationale, affecté à Cherbourg (Manche).

L’opération de déminage aura lieu le mercredi 15 novembre prochain à partir de 13h30.

Le détail des mesures de sécurité

Dans un communiqué publié ce lundi, la préfecture maritime détaille les modalités de cette opération qui nécessite notamment la mise en place d'un périmètre de sécurité de 1 200 m : 
 
 Un poste de commandement opérationnel (PCO) sera activé le mercredi 15 novembre, à la capitainerie du port du Havre-Antifer et sera placé sous l’autorité de François Lobit, sous-préfet du Havre.
Ce poste de commandement associera le groupe des plongeurs-démineurs, le service interministériel régional des affaires civiles et économiques de défense et de la protection civile (SIRACEDPC) de la préfecture de la Seine-Maritime, la mairie de Saint-Jouin-Bruneval, la gendarmerie départementale, les sapeurs-pompiers et le grand port maritime du Havre.
 
• L’opération nécessitera la mise en place d’un périmètre de sécurité de 800 mètres vers la terre depuis la plage où les plongeurs-démineurs interviendront sur l’obus et le bloc de défense.
 
• La circulation des véhicules et des piétons sera interdite dans le périmètre de protection. La gendarmerie départementale veillera au respect des arrêtés municipaux et départementaux d’interdiction pris dans le cadre du dispositif. Les habitants devront observer une mise à l’abri dans leur logement, fenêtres ouvertes et volets fermés.
 
• Un arrêté du préfet maritime établira un périmètre de sécurité de 1 200 mètres, interdisant toute activité en mer. Un avis urgent aux navigateurs (avurnav) sera également émis par la préfecture maritime en vue d'en informer les usagers de la mer. La sécurité du plan d'eau sera assurée par la vedette côtière de surveillance maritime (VCSM) Esteron de la gendarmerie maritime, basée au Havre.
 
• Une zone d’interdiction de survol de 800 mètres d’altitude sera mise en place.

Le bilan des opérations de déminage sera présenté à la capitainerie d’Antifer, à la fin de l'opération vers 17 heures.

"L’opération de déminage peut être annulée à tout moment en cas de conditions météo peu favorables", signale la préfecture maritime. 

















Publicité.











PUBLICITE













Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE