Publicité.



Opération de déminage à Cauville-sur-Mer : périmètre de sécurité et mise à l'abri des habitants


Publié le Lundi 27 Janvier 2014 à 10:46 l Actualisé le 27/01 - 12:03


SEINE-MARITIME - Une opération de destruction de deux blocs de défense côtière et de deux obus de 270 mm retrouvés au pied des falaises de la commune de Cauville-sur-Mer se déroulera ce mercredi 29 janvier.

Ces engins explosifs son actuellement inertes et ne contiennent pas de dispositif d'amorçage. Toutefois, pour permettre leur neutralisation en toute sécurité, les habitants de la zone comprise dans un rayon de 1500 mètres doivent être mis à l'abri.


Un périmètre de sécurité de 1500 mètres
 
Ainsi, à partir de 13 h, un périmètre de sécurité sera mis en place par les services de la gendarmerie et de la police. Un poste de commandement opérationnel sera ouvert, sous l'autorité de M. Pierre Ory, sous-préfet du Havre, dans la salle polyvalente d'Heuqueville.

L'ensemble des personnes qui se situeront dans le périmètre devront soit quitter leur domicile avant 13 heures, soit rester à l'intérieur de leur logement (les volets devront être fermés) après 13 heures et ne pas sortir jusqu'au message de fin d'opération délivré par les services de police et de gendarmerie, souligne la préfecture de Seine-Maritime, qui rappelle que 
« cette mise à l'abri, impérative et obligatoire, s'applique à tous ».

Déviation de la circulation 

Les personnes dépendants ou devant bénéficier de soins sont invitées à se faire connaître au plus tôt, auprès de la mairie de Cauville (02 35 20 20 90) ou de la mairie d'Octeville (02 35 54 62 80)  afin d'organiser leur prise en charge dans les meilleurs conditions.

Un courrier a été adressé à chaque riverain concerné de Cauville-sur-Mer et d'Octeville-sur-Mer pour indiquer les consignes à observer. Le périmètre de sécurité devrait être levé en fin d'après-midi, selon la préfecture.

Un dispositif d'accueil est également prévu à la salle polyvalente Michel Adam, à Octeville-sur-Mer, notamment pour les collégiens et les lycéens qui empruntent les transports scolaires et qui ne pourraient pas rejoindre leur domicile.

Enfin, une déviation de la circulation entre Octeville et Heuqueville sera mise en place par les RD31,79 et 111, toute la durée de l'opération.

Comment va s'articuler l'opération ?

C'est le Groupe des plongeurs-démineurs de la Manche qui conduira cette opération de déminage. Elle s'articulera selon les modalités suivantes :
• Relocalisation et dégagement des blocs de défense. Les forts mouvements de sable dans cette zone peuvent déplacer les blocs voire empêcher leur relocalisation;
• Ouverture à l'explosif de l'enveloppe de béton qui entoure la ou les munitions (mines antichars, obus) présentes à l'intérieur ;
• Destruction des munitions.
 
Un avis urgent aux navigateurs (avurnav) sera émis par la préfecture maritime en vue d'informer les usagers de la mer d'une opération de déminage dans la zone. La sécurité du plan d'eau sera assurée par un navire de l’État.
 
Une opération semblable avait été organisée lors de la neutralisation de six blocs de défense côtière contenant des engins explosifs à Saint-Jouin-Bruneval en octobre 2013. Voir ici la vidéo  





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE