Opération anti-rodéos en forêt de Roumare, près de Rouen cet après-midi


Dimanche 7 Septembre 2014 à 18:45 l Actualisé Lundi 8 Septembre 2014 - 13:10



Le pilote d'un quad ou d'une moto non homologué encourt une amende 1 500€ et la saisie, dans certains cas, de l'engin (Photo d'illustration)
Le pilote d'un quad ou d'une moto non homologué encourt une amende 1 500€ et la saisie, dans certains cas, de l'engin (Photo d'illustration)
Depuis le début de l'été, dans le cadre du groupement local de traitement de la délinquance, les services de police ont multiplié les opérations de contrôles dans les massifs boisés de l'agglomération rouennaise dans le but de lutter contre les rodéos à moto et en quad.

Une nouvelle opération, organisée sous l'égide du coordinateur départemental de la sécurité routière à la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP), le capitaine Denis Casorla, par ailleurs chef des unités de circulation routière, s'est déroulée ce dimanche entre 14h30 et 18 heures, en forêt de Roumare, à Canteleu, près de Rouen. Elle a mobilisé, des unités de la police nationale, des agents de l'Office national des forêts (ONF) et de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage.

Ces contrôles étaient destinés essentiellement à vérifier que les engins ciblés soient en conformité avec la réglementation notamment pour circuler sur des voies publiques. En forêt de Canteleu, les riverains se plaignent régulièrement des nuisances générées par les motos tout terrain et les quads qui roulent à vive allure et qui représentent un danger pour les promeneurs nombreux en forêt le week-end et dès que la météo est favorable, comme cela était le cas aujourd'hui dimanche.

Dans certains cas, les forces de l'ordre n'hasitent pas à immobiliser et à conduire à la fourrière un engin dès lors qu'il n'est pas homologué.

Le bilan

Selon les chiffres communiqués ce lundi matin par la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP), l'opération a permis de relever plusieurs infractions dont un défaut de contrôle technique, un défaut d'éclairage (feux et clignotants inexistants ou défectueux) et un non changement d'adresse sur une carte grise. 

Vingt-trois fonctionnaires ont été mobilisés : 6 de la brigade anti-criminalité, 4 motards de la formation motocycliste urbaine, 2 maîtres chiens, 5 agents de l'Office de la chasse et faune sauvage et 4 de l'ONF.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com