Publicité.



Odeur de gaz dans les égoûts : 26 riverains évacués par précaution à La Bouille


Publié le Mercredi 30 Juillet 2014 à 22:03 l Actualisé le 30/07 - 22:44


Neuf pavillons ont été évacués allée des Frênes, par mesure de sécurité (Photo d'illustration)
Neuf pavillons ont été évacués allée des Frênes, par mesure de sécurité (Photo d'illustration)
Il était un peu plus de 21 heures mardi 29 juillet lorsque les services de secours (pompiers et police) ont été alertés par des riverains d'une forte odeur de gaz ou d'hydrocarbure, allée des Frênes, à proximité de la Seine, à La Bouille (Seine-Maritime). Par mesure de précaution, les neuf pavillons situés aux alentours ont été évacués. Les vingt-six occupants ont été regroupés dans le gymnase de la commune le temps de s'assurer de la nature de ces émanations.

Les sapeur-spômpiers ont procédé à des mesures qui ont confirmé qu'il s'agissait d'un gaz. Des techniciens de GrDF et le technicien de permanence de la société Trapil qui exploite le pipeline qui traverse la région ont été appelés à venir sur les lieux, ainsi que le maire de la commune Joël Temperton. Les recherches entreprises ont finalement permis d'établir que les odeurs suspectes provenaient des égoûts où s'était formé un bouchon de matières fécales entrainant une fermentation et le dégagement d'une odeur de méthane. Rien de bien grave, en somme. 

Après que les pompiers ont procédé à l'évacuation du bouchon et au nettoyage de la canalisation, les riverains, rassurés, ont pu réintégrer leur habitation vers 23 h 15.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE