Publicité.



L'association Air Normand a émis pour la journée de ce vendredi 3 juillet et pour le département de l'Eure, un avis prévoyant le dépassement du seuil d'information et de recommandation pour une pollution de l'air liée à l’ozone.

Nouvelle alerte à la pollution à l'ozone ce vendredi dans l'Eure : ce qu'il faut savoir


Publié le Jeudi 2 Juillet 2015 à 19:56 l Actualisé le 03/07 - 00:37


Illustration@DR. Parmi les recommandations du préfet de l'Eure, réduire sa vitesse de 20 km/h
Illustration@DR. Parmi les recommandations du préfet de l'Eure, réduire sa vitesse de 20 km/h
Avec les fortes chaleurs et l'absence de vent, toutes les conditions sont réunies pour que la France connaisse un épisode de pollution  de l'air liée à l'ozone. Le département de l'Eure n'y échappe pas et c'est une nouvelle alerte qui a été émise par Air Normand pour la journée de c e vendredi 3 juillet. 

Les personnes vulnérables et sensibles sont les plus concernées. il leur est vivement recommandé :
  • de limiter les sorties l’après-midi ainsi que les activités sportives intenses en plein air.
  • en cas de symptômes ou d’inquiétude, de prendre conseil auprès d'un pharmacien ou de consulter un médecin.
 
Il n’est pas nécessaire de modifier les pratiques habituelles de ventilation et d’aération mais il ne faut pas aggraver les effets de cette pollution en ajoutant des facteurs irritants : fumée de tabac, utilisation de solvants, chauffage au bois, exposition aux pollens en saison.

Les recommandations de la préfecture

Afin de contribuer à la réduction des émissions d’ozone, le préfet de l'Eure, René Bidal, recommande aux usagers de la route, de privilégier le recours au covoiturage ou aux modes actifs (l’usage du vélo ou de la marche à pied n’est pas déconseillé, sauf pour les personnes les plus sensibles à la pollution), de favoriser les déplacements en transports en commun, d'abaisser leur vitesse de 20km/h sur tout le réseau routier.

Concernant les particuliers, il leur demande de privilégier des peintures et matériaux de construction portant une étiquette qui permet de choisir des produits qui émettent moins de solvants.

Pour leur part, les industriels doivent s'assurer du bon état et du bon fonctionnement des installations de combustion et des dispositifs antipollution, de reporter, si possible, les opérations qui pourraient être à l’origine d’émissions atmosphériques polluantes inhabituelles ; de reporter certaines opérations émettrices de composants organiques volatiles (travaux de maintenance, dégazage d’une installation, chargement ou déchargement de produits émettant des composants organiques volatils en l’absence de dispositif de récupération des vapeurs) à la fin de l’épisode de pollution ;

Enfin, les entreprises et administrations sont encouragées à adapter les modalités de travail de leurs agents. Si les moyens le permettent, le recours au télétravail à l'audio conférence ou à la visioconférence est recommandé.

Ces mesures sont susceptibles d'être reconduites pour les journées à venir, en fonction de l'évolution des conditions météorologiques.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter les sites internet suivants :
www.airnormand.fr
www.ars.haute-normandie.sante.fr
www.sante.gouv.fr
www.haute-normandie.developpement-durable.gouv.fr




ENVIRONNEMENT








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE