Nouveaux incidents cette nuit dans les Yvelines : des dégâts mais pas d'interpellation


Mercredi 15 Février 2017 à 18:49

Illustration.
Illustration.
Dégradations, incendie de véhicule, jet de projectiles sur les forces de l'ordre... La nuit de ce mardi à mercredi a été émaillée par de nouveaux incidents dans les Yvelines, département confronté depuis quelques jours à des violences urbaines récurrentes.

A Achères, vers 20 heures, un groupe de 6 à 8 jeunes ont retourné des poubelles sur la chaussée square Marcel Carné. Ils ont ensuite dégradé une porte d'immeuble ainsi que le pare-brise d’un véhicule dans la même rue.

Lancés à leur recherche, les policiers ont contrôlé un peu plus tard dans le quartier des jeunes gens mais aucun d'entre eux ne correspondait au signalement fourni par le témoin qui avait alerté les services de police.

Informées qu'un groupe d'individus s'était enfermé dans le local à poubelles d'un immeuble, les forces de l'ordre se sont rendus à l'endroit indiqué mais n'y ont trouvé personne. Deux bouteilles vides de White Spirit ont toutefois été découvertes. Les deux bouteilles ont été récupérées afin d'être analysées par la police technique et scientifique (recherche d'empreintes et de traces ADN).

A Versailles, vers 1 heure, rue Emile Cousin à Versailles, des riverains ont mis en fuite les auteurs d'une tentative d'incendie d'un véhicule. Les auteurs ont été poursuivis par un policier hors service qui les a perdus de vue en direction du stade.

Un petit groupe d’individus a été contrôlé derrière le stade mais aucun d’entre eux n’a été formellement reconnu par le policier. Un second véhicule a été retrouvé une portière forcée et l’intérieur aspergé d’essence.

A Poissy, c'est vers 3 heures ce matin, que les policiers sont intervenus pour constater, rue des Pavillons, un départ de feu visant une barrière de chantier. Alors qu'ils tentaient de maîtriser l'incendie avant sa propagation, ils ont fait l’objet de jets de projectiles et ont été obligés de battre en retraite. Après sécurisation des lieux, les forces de l'ordre ont fait appel aux sapeurs-pompiers. La barrière de chantier a été détruite.


Mots-clés : police, violences, Yvelines












Publicité.














PUBLICITE













Suivez-nous sur Facebook