Publicité.



Normandie : la carte des rivières qui menacent de déborder


Publié le Vendredi 3 Juin 2016 à 12:57 l Actualisé le 03/06 - 13:52


Cliquez sur la carte pour l'agrandir
Cliquez sur la carte pour l'agrandir
Rouge Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens.
   
Orange Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d'avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes.
  
Jaune  Risque de crue génératrice de débordements et de dommages localisés ou de montée rapide et dangereuse des eaux, nécessitant une vigilance particulière notamment dans le cas d'activités exposées et/ou saisonnières.
  
Vert  Pas de vigilance particulière requise.

Retrouvez aussi :

Le point sur les rivières en vigilance jaune

> Seine aval.
Les pluies abondantes sur le bassin de la Seine ont engendré une élévation du débit qui atteint 1800 m3/s à la station de Vernon (Eure) ce matin, vendredi 3 juin. Des premiers débordements ont été observés sur l'amont du tronçon, de Poses à la boucle d'Elbeuf incluse, lors du pic de pleine mer de l'après-midi hier jeudi 2 juin.

De nouveaux débordements sont attendus sur le même secteur lors des prochains pics de pleine mer, compte-tenu de l'augmentation prévue du débit de la Seine et des coefficients de marée lors des prochains jours. A l'aval de Rouen (Seine-Maritime), on attend des débordements localisés sur le secteur de La Bouille.

Crue soutenue de la Seine.

> Epte.
La pointe de crue est passée à la station de Saumont-La-Poterie avec un pic le mercredi 1er juin à 3 heures à 1,83 m. 
Le pic de crue est aussi passé sur la station Gournay-en-Bray le jeudi 2 juin à 10 heures avec 2,31 m à l'échelle. 
Les niveaux sont en cours de stabilisation à Fourges.

> Eure amont
Les pluies du début de la semaine se sont localisées essentiellement sur l'aval du tronçon et ont provoqué une réaction des affluents rive droite de l'Eure à l'aval de Chartres (Drouette et Voise).

Les niveaux sont en baisse notamment sur la Drouette. L'onde de crue formée par ces apports se propage vers l'aval du tronçon Eure amont, ce qui a conduit à une hausse des niveaux à la station de Charpont au cours de la journée du jeudi 2 juin. Ces niveaux se sont stabilisés au cours de la nuit du jeudi au vendredi 3 juin. La décrue à Charpont devrait intervernir lors de la journée du vendredi 3 juin et devrait être très lente du fait des apports de l'amont du tronçon.

Simultanément, une onde de crue s'est formée à l'amont du tronçon, le pic à Saint Luperce a été observé. La baisse des niveaux à cette station se poursuivra au cours de la journée du vendredi 3 juin.

> Eure moyenne
Les fortes pluies observées dès lundi 30 mai ont généré une onde de crue à l'aval du tronçon Eure amont qui se propage actuellement sur le tronçon Eure moyenne. Une hausse des niveaux sur l'ensemble des stations du tronçon est observée actuellement et va se poursuivre dans les prochaines 24 heures.

Un niveau maximum attendu à Cailly-sur-Eure sera de [1.65m-1.90m] pour les prochaines 24 heures, avec une tendance à la hausse.

> Eure aval
La crue qui concerne la rivière Eure a atteint le dernier tronçon du cours d'eau. Une hausse continue des niveaux est attendue à la station de Louviers pour les prochaines 24 heures et au-delà.
Le maximum attendu à Louviers sera compris entre [1,05m-1,30m] dans les prochaines 24 heures, avec une tendance à la hausse.

> Iton aval
Le pic de crue a été atteint à la Bonneville-sur-iton dans la nuit du mercredi 1er juin au jeudi 2 juin avec 52 cm.
La stabilisation est en cours à Normanville.
Crue soutenue de l'Iton.

#Source : Vigicrues





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image





PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE