Normandie. Le chalutier La Sarcelle coule au large de La Hague : ses 4 marins sont indemnes


Mercredi 1 Juin 2016 à 12:23 l Actualisé Mercredi 1 Juin 2016 - 12:49



Les membres d'équipage du Sarcelle ont été secourus par leMona Rigolet de la Société Nationale des Sauveteurs en Mer (SNSM) de Goury (Photo d'ilustration réalisée lors d'un exercice en mer)
Les membres d'équipage du Sarcelle ont été secourus par leMona Rigolet de la Société Nationale des Sauveteurs en Mer (SNSM) de Goury (Photo d'ilustration réalisée lors d'un exercice en mer)
Victime d'un incendie dans sa salle des machines, un chalutier, La Sarcelle, a coulé ce mercredi matin au large de La Hague (Manche). Les 4 membres d'équipage sont indemnes.

Il était 6h30, ce matin, lorsque le Centre Régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de Jobourg a reçu un message mayday diffusé par le navire de pêche La Sarcelle, signalant un incendie dans son compartiment machine. Le navire de 11 mètres se trouvait alors à 1,5 nautiques (soit environ 2,5 km) au Nord de La Hague (Manche) avec 4 personnes à bord.

L'équipage récupéré sur un canot de survie

Le navire de pêche Albatros, qui se trouvait à proximité, a été engagé pour venir en aide au quatre membres de l’équipage qui avaient pris place dans leur radeau de survie alors que leur chalutier était en train de couler. Récupérés en bonne santé, ces derniers ont été déposés à Omonville-la-Rogue (Manche), port d'attache du navire.

"Dans le même temps, le CROSS Jobourg a fait appareiller le canot tous-temps Mona Rigolet de la Société Nationale des Sauveteurs en Mer (SNSM) de Goury afin de procéder à la récupération de débris en surface et signaler les traces d'une éventuelle pollution", détaille la préfecture maritime.

"Aucune trace de pollution"

Parallèlement, un avis urgent aux navigateurs a été émis pour informer les usagers de la mer de la position du naufrage du navire La Sarcelle.

Ce dernier a sombré par environ 55 mètres de fond. "Aucune trace de pollution n'a été constatée", indiquent les autorités maritimes.

Soucieux de préserver la sécurité en mer, et afin d'éviter tout sur-accident dans cette zone, le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord a mis en demeure le propriétaire du navire de pêche de procéder au relèvement de l'épave.

 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com