Publicité.



Normandie. La mort de Magalie Méjean en Martinique reste une énigme : l'enquête est relancée


Publié le Mardi 15 Décembre 2015 à 20:22 l Actualisé le 16/12 - 22:12


Magalie Méjean, 28 ans, était agent de la SNCF et sapeur-pompier volontaire à Caen
Magalie Méjean, 28 ans, était agent de la SNCF et sapeur-pompier volontaire à Caen
L'enquête sur la mort mystérieuse d'une jeune normande de 28 ans alors en vacances en Martinique en décembre 2013 est relancée par les gendarmes de la section de recherche de Fort de France.

La disparition de Magalie Méjean, agent de la SNCF et pompier volontaire à Caen (Calvados) avait été signalée à la gendarmerie le 18 décembre 2013. La jeune femme était partie, seule, la veille, faire une randonnée et n'avait plus donné signe de vie. Son corps, en état de décomposition, devait être découvert cinq semaines plus tard à flanc de falaise sur la commune de Basse-Pointe (Martinique).

Cette région étant particulièrement touristique les enquêteurs de la gendarmerie ont décidé de lancer un appel à témoin en métropole, notamment en Normandie, auprès de touristes et/ou vacanciers qui auraient séjourné en Martinique et plus précisément à Basse-Pointe et sa proche région à l'époque des faits et qui pourraient détenir des informations déterminantes.

La piste criminelle est privilégiée


Les enquêteurs privilégient la piste criminelle. Des effets personnels et des objets ont été retrouvés sur place comme un appareil photo, les papiers d'identité de la jeune femme, un sac et short gris identique à celui qu'elle portait le jour de sa disparition.





SEINE-MARITIME | POLITIQUE | ROUEN | LE HAVRE | EURE | NORMANDIE




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE