Mort suspecte d'une femme de 74 ans à Bihorel, son mari est en garde à vue


Jeudi 21 Août 2014 à 11:22 l Actualisé Jeudi 21 Août 2014 - 12:00



Le drame est survenu dans un pavillon de la rue Victor Hugo, à Bihorel (Photo d'illustration)
Le drame est survenu dans un pavillon de la rue Victor Hugo, à Bihorel (Photo d'illustration)
Un homme de 69 ans a été placé en garde à vue dans les locaux de la brigade criminelle de la sûreté départementale, à Rouen. Il est entendu dans le cadre d'une enquête ouverte après la décès suspect de son épouse âgée de 74 ans, dans la nuit de mercredi 20 à jeudi 21 août, à Bihorel, près de Rouen.

Vers 23 h 20, le retraité qui habite 14, rue Victor Hugo, appelle les secours : il déclare que sa femme est allongée au sol, inconsciente. Les sapeurs-pompiers arrivent puis l'équipe médicale du SAMU, qui constatent que la septuagénaire a une profonde plaie derrière le crâne. Elle perd beaucoup de sang. Le médecin tente tout ce qu'il peut pour la maintenir en vie, en vain. 

Une enquête est immédiatement ouverte par les policiers, qui interrogent d'abord le mari. Ce dernier est confus dans ses explications. Il affirme dans un premier temps qu'il a eu une dispute avec sa femme qui l'a mis dehors de la maison. C'est, selon lui, alors qu'il était derrière la porte qu'il aurait entendu un bruit sourd, comme le bruit de quelqu'un qui chute.

Les policiers relèvent beaucoup d'incohérences entre ce qu'il dit et leurs constatations sur place. Il est ramené à l'hôtel de police où il est placé en garde à vue, afin d'être plus longuement auditionné.

Ce jeudi matin, le suspect était toujours entendu.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com