Mort de Pascal Darmon, poignardé dans son restaurant à Rouen : qui est son meurtrier ?


Mercredi 17 Mai 2017 à 08:58

Pascal Darmon a été tué dans son restaurant - cave à vin rue Alsace Lorraine (Illustration © Google Maps)
Pascal Darmon a été tué dans son restaurant - cave à vin rue Alsace Lorraine (Illustration © Google Maps)
Pascal Darmon était une figure du monde du football normand. Il avait présidé de 2005 à 2012 le Football club de Rouen (FCR), avant de passer la main empêtré dans les difficultés financières du club. Il avait été mis en examen en 2013 pour abus de biens sociaux dans le cadre de sa gestion du FCR.

Sa mort, dans des circonstances encore mystérieuses, poignardé hier soir dans la cave à vin-restaurant "Le sens des vins", un établissement qu'il avait ouvert rue Alsace-Lorraine, dans le centre de Rouen, pose naturellement beaucoup de questions.

Peu d'informations ont filtré sur la personnalité de son meurtrier interpellé une trentaine de minutes après le crime. Il s'agit d'un rouennais âgé de 33 ans et originaire de Côte d'Ivoire.

Poignardé à plusieurs reprises

Les faits se sont déroulés ce mardi vers 18h10. Le meurtrier a pénétré dans le restaurant et a poignardé a au moins trois reprises Pascal Darmon qui est décédé sur place malgré les soins prodigués par les secours.

L'agresseur a dans un même temps menacé des témoins, notamment un employé, avec une arme de poing sans en faire usage. Puis il a pris la fuite. Il aurait été poursuivi par des témoins qui l'ont aperçu entrer dans un immeuble proche de la rue Alsace-Lorraine. C'est là, à son domicile, qu'il a été arrêté, sans opposer de résistance, par les hommes de la brigade anti-criminalité.

Les policiers ont dû défoncer la porte pour pénétrer dans l'appartement où l'arme et le couteau ont été retrouvés. Quelques instants auparavant, l'homme s'était mis à sa fenêtre en vociférant.

Placé en garde à vue, le meurtrier présumé a été longuement entendu dans la soirée et la nuit sur les motivations de son geste.

Le meurtrier connaissait-il sa victime ?

Agression crapuleuse ? Règlement de compte ? Braquage qui a mal tourné ? Autant de questions qui restaient sans réponse hier soir, la première étant de savoir si les deux hommes se connaissaient.

Les investigations dont sont chargés les enquêteurs de la brigade criminelle de la sûreté départementale devraient permettre, dans un premier temps, de cerner la personnalisé de l'auteur des coups de couteau mortels. L'enquête devra également établir si le meurtre a été prémédité.

Dernière heure. La garde à vue du meurtrier de Pascal Darmon a été levée pour incompatibilité avec son état de santé. Il a fait l'objet d'un internement d'office en psychiatrie au centre hospitalier du Rouvray.


 

Les réactions à la mort de Pascal Darmon

Les réactions à la mort de Pascal Darmon ont été nombreuses dès hier soir. L'ancienne ministre des Sports et ex-maire Valérie Fourneyron a fait part de son "immense tristesse", évoquant "l'assassinat" de l'ancien président du FCR.


Autre réaction, celle d'Yvon Robert, maire de Rouen qui, "au nom de l'ensemble du conseil municipal, exprime sa profonde tristesse suite au décès de Pascal Darmon, Président du FCR entre 2005 et 2012, dans des conditions tragiques. Toutes nos pensées vont à sa famille et à ses proches dans ces circonstances particulièrement douloureuses".














Publicité.














PUBLICITE













Suivez-nous sur Facebook