Mobilité-emploi : la Haute-Normandie va aider les jeunes à financer leur permis et leur abonnement de transports


Mercredi 18 Juin 2014 à 14:00 l Actualisé Mercredi 18 Juin 2014 - 14:24



Mobilité-emploi : la Haute-Normandie va aider les jeunes à financer leur permis et leur abonnement de transports
HAUTE-NORMANDIE. A l’occasion de sa réunion, lundi 16 juin, la Commission permanente du Conseil régional de Haute-Normandie a attribué une subvention de 1,2 M€ aux  Missions locales pour la mise en œuvre du Pass Région mobilité‐emploi.

« L'absence de moyen de transport constitue bien souvent un frein à l'autonomie et à l’emploi. La  mobilité est donc un facteur décisif dans la lutte contre le chômage. Ce nouveau dispositif de la  Région  va  permettre  à  des  jeunes  disposant  de  faibles  ressources  financières  de  gagner leur  autonomie », a commenté Nicolas Mayer-Rossignol, le président de Région.

Pour les 16 - 25 ans 

Le but de ce dispositif "très simple",  est de favoriser la mobilité des jeunes "afin qu'elle ne soit pas un frein à leur insertion professionnelle". Le Pass mobilité‐emploi s'adressera aux jeunes de 16 à 25 ans en emploi d'avenir ou en phase préparatoire et  qualifiante du contrat d'accès à la qualification (CAQ). Il vise à leur faciliter l’accès à l’emploi et à la  formation par une aide financière, et se décline en deux volets bien identifiés :

  • « Aide au permis B » : elle consiste en une aide de 50 % des frais d’obtention du permis B,  dans la limite de 1 000 € d’aide par jeune, pour boucler le plan de financement de son permis tout  en étant conseillé dans ses démarches par les Missions locales.
 
  • «Aide aux transports en commun » : elle permet de financer des abonnements de transports en commun pour les trajets domicile‐formation. Ce volet est destiné aux bénéficiaires  du CAQ (phases préparatoire et qualifiante), les jeunes en Emploi d’Avenir pouvant déjà percevoir  ce type d’aide par leur employeur.
 
« Le soutien de la Région aura un "effet levier" pour les bénéficiaires qui rencontrent des difficultés pour se déplacer faute de moyens financiers », estiment les initiateurs du dispositif. 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com