Météo : 16 départements en alerte orange. Les secours en pré-alerte, annonce Bernard Cazeneuve


Dimanche 7 Février 2016 à 20:35 l Actualisé Dimanche 7 Février 2016 - 21:05



Carte @Météoconsult.fr
Carte @Météoconsult.fr
Alors que Météo-France a placé 16 départements, dont la Seine-Maritime, le Calvados et la Manche, en alerte-orange pour « vents violents » et « vagues-submersions », Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, appelle les habitants des littoraux Atlantique, de la Manche et de la Mer du Nord à la plus grande prudence.

Mise en garde : vent violent et risques de submersion sur le littoral en Seine-Maritime
Les rafales, pouvant aller jusqu’à 140km/h, conjuguées à des coefficients de marée en progression et à un risque de surcote liée à la dépression, pourraient provoquer des dégâts significatifs jusque dans l’intérieur des terres et engendrer, sur les côtes, des phénomènes de submersion.
 
Le ministre de l'Intérieur recommande ainsi d’être particulièrement respectueux des consignes données par les pouvoirs publics. En particulier, il est très fortement conseillé de ne pas s’approcher du bord de mer, des estuaires, des rivières côtières ou des digues, de limiter ses déplacements au strict nécessaire, de faire notamment attention à la chute d’arbres, de poteaux, ou encore d’objets tels que les enseignes.

En cas de coupure d’électricité, il est impératif de ne pas utiliser de groupes électrogènes thermiques à l’intérieur de bâtiments pour prévenir tout risque mortel d’intoxication.
 
"Les préfets des départements concernés ont d’ores et déjà sollicité l’ensemble des services de l’Etat. En lien avec les maires, ils poursuivront l’information de la population et ont déjà pris, avec les sapeurs-pompiers, gendarmes et policiers, des mesures préventives et de surveillance. Ainsi, par exemple, en Vendée, des équipes de sauvetage aquatique ont été mobilisées par anticipation", indique le ministère de l'Intérieur.
 
Bernard Cazeneuve dépêchera si besoin l’ensemble des renforts nécessaires, et notamment les moyens nationaux de la sécurité civile, dont certaines unités sont, à cette heure, en pré-alerte.

> Lire aussi le communiqué spécial de Météo Consult








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com