SEINE-MARITIME.

Maromme : trois cambrioleurs piégés par les policiers grâce à un témoin


Publié le Jeudi 16 Février 2017 à 17:10 l Actualisé le 16/02 - 23:10


Le témoignage d'un voisin a été déterminant dans l'interpellation des trois individus (Illustration)
Le témoignage d'un voisin a été déterminant dans l'interpellation des trois individus (Illustration)
Trois individus étaient toujours en garde à vue à l'hôtel de police de Rouen, ce jeudi 16 février. Ils ont été interpellés dans le courant de la nuit sur les lieux d'un cambriolage, à Maromme près de Rouen (Seine-Maritime).

Peu après 3 h 30, ce matin, le centre d'information et de commandement (CIC), qui gère les appels de police-secours, est informé par un habitant de la rue des Martyrs-de-la-Résistance, à Maromme, qu'il suspecte un cambriolage dans le garage Point S. Ce témoin déclare avoir aperçu de la lumière dans les locaux de l'établissement, situé près de chez lui.

Sur lui, une cagoule et des gants

Un équipage de la brigade anti-criminalité et de police-secours arrivent discrètement sur place. Les policiers se positionnent et observent. Ils repèrent un individu qui sort en courant de la cour d'une pizzeria voisine. A la vue des  policiers, l'homme s'enfuit à toutes jambes vers le rond-point de la Demi-Lune. Il est rapidement ratrapé et interpellé. Il sent l'alcool et refuse de décliner son identité. Sur lui, une lampe frontale, une cagoule et des gants sont retrouvés. 

Dans un même temps, d'autres policiers retournent dans la cour de la pizzeria et tombent nez à nez avec deux autres individus qui prennent la fuite, en escaladant un mur d'enceinte des établissements Cottard, un marchand de motos. Dans la précipitation, ils atterissent de l'autre côté du mur sur un tas de verres brisés et de gravats. L'un des deux fuyards est intercepté : il est blessé au visage et se plaint de douleurs à une cheville. Il est menotté. L'homme âgé de 26 ans est originaire d'Amfreville-la-Mi-Voie.

Le troisième suspect, âgé de 30 ans et domicilié à Petit-Quevilly, est lui aussi appréhendé et se plaint de douleurs à une cheville. 

Le butin découvert dans une Mégane

Ce dernier, interrogé par les policiers, reconnaît sa participation au cambriolage de Point S. Il précise avoir entreposé le matériel volé dans son véhicule Mégane, garé un peu plus loin, rue des Fusiliers. De fait, un boitier électronique dérobé dans le garage, dont les bureaux ont par ailleurs été fouillés, est découvert sur le siège arrière de la Renault. 

Les investigations se poursuivent et permettent ainsi aux forces de l'ordre de constater des traces de pesées sur une porte et une fenêtre à l'arrière de la pizzeria. Son également découverts à proximité un gros tournevis et une cagoule noire. 

Les trois suspects sont emmenés à l'hôtel de police pour être interrogés dans le cadre d'une procédure de garde à vue. L'un des mis en cause, blessé lors de la chute, a été conduit à l'hôpital pour des soins.

L'enquête a été confiée à la brigade de répression des cambriolages.










Publicité.




PUBLICITE





S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE












Suivez-nous sur Facebook