Yvelines.

Mantes-la-Jolie : un nourrisson sauvé par un policier lors de l'incendie du foyer Adoma


Lundi 5 Décembre 2016 à 09:03

Le feu s'est déclaré dans une chambre située au rez-de-chaussée, provoquant la panique des habitants de la cage d'escalier (Illustration©Google Maps)
Le feu s'est déclaré dans une chambre située au rez-de-chaussée, provoquant la panique des habitants de la cage d'escalier (Illustration©Google Maps)
Un drame a été évité de justesse dans la nuit de samedi à dimanche à Mantes-la-Jolie. Grâce à sa présence d'esprit, un policier a sauvé un nourrisson d'une mort certaine, lors d'un violent incendie qui a éclaté dans une chambre du foyer Adoma

Dans la nuit de samedi à dimanche, peu avant minuit et demi, le standard de police-secours est alerté : un violent incendie vient de se déclarer dans une chambre située au rez-de-chaussée du foyer Adoma, 25, rue Maurice Braunstein à Mantes-la-Jolie (Yvelines).  Avant même l'arrivée des premiers secours, certains des locataires, paniqués, ont tenté de sauter par les fenêtres du bâtiment qui compte trois étages.

Le bébé est sain et sauf

Un nourrisson, lancé depuis une fenêtre par sa mère complètement terrorisée, est rattrapé in extremis par un fonctionnaire de police qui se trouve au pied de l'immeuble. Le bébé est sain et sauf. Il est pris en charge immédiatement par les sapeurs-pompiers.

Les secours investissement le foyer d'où se dégage une épaisse fumée noire et toxique. Deux autres policiers pénètrent dans la cage d'escalier et grimpent dans les étages pour porter assistance à une personne handicapée. Cette dernière, dans l'impossibilité de sortir, est évacuée de sa chambre au dernier étage. Lors de cette intervention, un des policiers inhale des fumées. Légèrement intoxiqué, il doit alors être transporté au centre hospitalier de Mantes.

Un pompier blessé, neuf résidents intoxiqués

Un sapeur-pompier, blessé au genou, est également évacué vers l'hôpital. Légèrement intoxiqués, neuf autres résidents du foyer sont transportés dans les hôpitaux de la région, alors que cinq autres font l’objet d’une simple auscultation sur place.

Une trentaine de locataires, dont les chambres sont sinistrées, a été accueillie pour la nuit dans une salle commune du foyer. Un relogement leur sera proposé dans un foyer Adoma récemment ouvert à Saint-Germain-en-Laye. Le logement d'où est parti l'incendie ainsi que la cage d'escalier ont été détruits et le bâtiment est, en l'état, inhabitable.

L'origine de l'incendie est ignorée  

Le sous-préfet de Mantes-la-Jolie, le responsable des foyers Adoma, ainsi que l'élu de permanence se sont rendus sur les lieux, alors que les secours étaient encore à pied d'oeuvre.

Une enquête a été ouverte par le commissariat de Mantes-la-Jolie. Les investigations effectuées par des spécialistes en incendie devront déterminer l'origine du feu qui, dans l'immédiat, est ignorée.
  














Publicité.











PUBLICITE








PUBLICITE










Suivez-nous sur Facebook