Mantes-la-Jolie. Frappée par trois hommes dont son copain qui la séquestre dans le coffre de sa voiture


Lundi 24 Novembre 2014 à 12:26 l Actualisé Lundi 24 Novembre 2014 - 13:03



Trois individus ont été placés en garde à vue, dimanche matin, à l'hôtel de police de Mantes-la-Jolie pour séquestration et violences volontaires aggravées. L'enquête des policiers a permis de reconstituer la chronologie des faits qui leur sont reprochés.

Peu avant 7 heures, le standard téléphonique de police-secours reçoit un appel d'une femme qui affirme avoir été séquestrée et frappée par trois hommes, dont son copain. Les gardiens de la paix se rendent à l'adresse où sont censés se trouver les mis en cause rue Georges Cuvier, à Mantes-la-Jolie. Les trois individus sont interpellés. Deux sont âgés de 41ans, le troisième de  34 ans et sont originaires de Mantes-la-Jolie (les deux plus âgés) et de Follainville-Dennemont.
Emmenée de force dans le coffre de la voiture
La victime confirme les violences dont elle a été victime et explique avoir refusé à son copain (ou compagnon?) de l'accompagner chez un de ses amis, préférant rentrer chez elle. A cet instant, celui-ci l'aurait frappée et emmenée de force dans le coffre de sa voiture. Arrivée chez l’ami, elle aurait encore reçu des coups par les trois hommes. Elle serait enfin parvenue en fin de nuit  à appeler police-secours.

Blessée à l’arcade sourcilière (hématome) et se plaignant de douleurs aux côtes, la victime, une Mantevilloise de 41 ans, a reçu des soins à l'hôpital. Une enquête a été ouverte.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com