Lutte contre les vols de véhicules : 8 garages inspectés par les gendarmes d'Yvetot


Mercredi 1 Avril 2015 à 18:47 l Actualisé Mercredi 1 Avril 2015 - 19:13



377 véhicules ont été contrôlés par les gendarmes dans huit garages d'Yvetot et de la région
377 véhicules ont été contrôlés par les gendarmes dans huit garages d'Yvetot et de la région
Une vaste opération de lutte contre les vols de véhicules a été mise en place tout l'après-midi d'hier mardi 31 mars, dans le secteur d'Yvetot (Seine-Maritime). 

Cette opération d'envergure organisée sur réquisition du parquet de Rouen a été menée par les gendarmes de la compagnie d'Yvetot avec le renfort de l'Escadron département de sécurité routière (EDSR)  et le concours des agents de l'URSSAF,  des impôts (Brigades de contrôle et de recherches) et l'ARGOS (groupement des assurances) qui intervient en vue de rechercher et récupérer de véhicules volés ou maquillés.

Huit garages passés au peigne fin

Quarante et un militaires placés sous le commandement du chef d'escadron Franck Piédagnel et la direction opérationnelle du capitaine Didier Kurtz,  ainsi que quatre fonctionnaires, ont ainsi opéré des contrôles dans huit garages implantés dans un très large périmètre autour d'Yvetot.

Les objectifs de cette opération consistaient en la lutte contre les vols de véhicules, le maquillage de véhicule, le vol de pièces détachées, la lutte contre le travail dissimulé et contre la fraude fiscale et sociale, indique la gendarmerie. L'objectif, et l'intérêt d'une telle opération, est de permettre de garantir pour les futurs acheteurs la provenance les véhicules mis en vente dans les divers points contrôlés.

377 véhicules identifiés et vérifiés
 
Les contrôles ont ainsi permis d'identifier et de vérifier plus en détail 377 véhicules (en vente et épaves).

Plusieurs infractions ont été relevées : elles sont liées au travail dissimulé par dissimulation d'activité et des infractions à la police administrative pour non concordance entre le livre de police et les voitures mises en vente sur le parc (des vérifications sont en cours). 

Ce type de contrôle, qui s'inscrivait dans le cadre du comité opérationnel anti-fraude (Codaf) de la Seine-Maritime, est appelé  à se renouveler, souligne le commandant Piédagnel.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com