Publicité.



Lutte contre les trafics en Seine-Maritime: plus de 800 véhicules passés au crible en deux jours


Publié le Vendredi 2 Octobre 2015 à 19:58 l Actualisé le 05/10 - 03:06


L'opération Luxcar n'est pas passée inaperçue en Seine-Maritime : plus d'une centaine de policiers et agents de L'État ont été positionnés sur 21 points de contrôle
L'opération Luxcar n'est pas passée inaperçue en Seine-Maritime : plus d'une centaine de policiers et agents de L'État ont été positionnés sur 21 points de contrôle
Une opération de police de grande ampleur destinée à lutter contre toutes sortes de trafics (armes, stupéfiants, véhicules et pièces automobiles volés...) a été menée les 30 septembre et 1er octobre.

Baptisée Luxcar, elle a été organisée simultanément dans vingt-six pays de la communauté européenne par le Luxembourg, actuellement à la présidence de l'Europe.

Une centaine de policiers mobilisés

En France, l'opération était placée sous l'égide de l'Office central de lutte contre le crime organisé.
En Seine-Maritime, elle a mobilisé pendant ces deux jours plus d'une centaine de fonctionnaires, dont 80 policiers de la sécurité publique, une dizaine de motards de la CRS, six agents de la douane, quinze policiers municipaux, des fonctionnaires de la police aux frontières et de la Dréal (direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement).

Vingt et un points de contrôles ont été positionnés, sur réquisition du procureur de la République de Rouen, dans Le département sur les axes routiers stratégiques autour des agglomérations de Rouen, le Havre, Dieppe, Bolbec-Lillebonne.

Voitures, camions et motos contrôlés

Les résultats ont été à la hauteur des moyens déployés : 710 véhicules, 55 poids-lourds et 40 motos contrôlés. Les vérifications d'identité et de situation ont concerné 815 personnes, ce qui a permis aussi de contrôler plus de 2400 documents administratifs (cartes grises, permis de conduire, cerner de route des camionneurs...)

Par ailleurs, lors de ces deux jours, quelque 4600 plaques d'immatriculation ont été passées au crible par le véhicule équipé du Lapi (lecture automatisée des plaques d'immatriculation). Cet appareil embarqué permet de détecter les véhicules signalés volés ou recherchés par les services de police et de gendarmerie.

Deux interpellations et 100 infractions constatées

Bilan de l'opération : une personne faisant l'objet d'une fiche de recherche et une autre en situation irrégulière sur le sol français ont été interpellées. Une centaine d'infractions notamment au code de la route, ont par ailleurs été constatées.

Dans le cadre de la lutte contre les trafics de véhicules et de pièces auto, trois garages automobiles ont également reçu la visite des policiers.

Les policiers, travaillant sur réquisition du procureur de la République, avaient la faculté d'inspecter les coffres des véhicules
Les policiers, travaillant sur réquisition du procureur de la République, avaient la faculté d'inspecter les coffres des véhicules





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE