Lutte contre la fraude dans les trains : un dispositif expérimenté entre Paris et la Normandie


Jeudi 15 Décembre 2016 à 17:53

Dans le cadre de la lutte contre la fraude et de l’amélioration de la tranquillité des voyageurs, à compter du jeudi 15 décembre, la Région Normandie et la SNCF vont expérimenter, au départ de la gare Paris-Saint-Lazare, un nouveau dispositif d’accès aux trains à destination de la Normandie.
 
« Ce dispositif de contrôle d’accès aux quais a pour objectif, d’assurer la bonne gestion des flux, de garantir que chaque voyageur possède bien d'un titre de transport valide et composté et de préparer l’arrivée des portiques en gare de paris Saint-Lazare », détaille-t-on du côté de la Région Normandie.

Expérimenté pour trois mois
 
Il repose sur la mise en place d’équipes dédiées et formées en gare de Paris Saint-Lazare. Ces agents auront en charge le contrôle d’accès de l’intégralité des trains d’une ligne Normande chaque jour. Ils seront identifiables grâce à leurs gilets bleus et seront présents aux abords des quais ainsi qu’à l’intérieur des souterrains de la gare.
 
Expérimenté pour une durée de 3 mois, ce dispositif pourrait être, s’il est concluant, prolongé en 2017 et étendu au départ des gares Normandes et ce avant la mise en place de portiques fixes prévue pour fin 2017 en gare de Paris-Saint-Lazare.

L’implantation de portiques est également envisagée dans les gares normandes de Caen, Lisieux, Evreux, Le Havre, Rouen et Vernon-Giverny. Elle pourrait avoir lieu à partir de 2018 pour les gares situées en Normandie.
 














Publicité.











PUBLICITE








PUBLICITE










Suivez-nous sur Facebook