Louviers : l'automobiliste qui avait provoqué une fuite de gaz et pris la fuite retrouvé par la police


Jeudi 18 Décembre 2014 à 10:12 l Actualisé Vendredi 19 Décembre 2014 - 00:53



Les techniciens de GrDF ont évalué le montant du préjudice à plus de 100 000€ (Photo d'illustration)
Les techniciens de GrDF ont évalué le montant du préjudice à plus de 100 000€ (Photo d'illustration)
L'automobiliste qui avait percuté avec sa voiture une armoire de GrDF provoquant la rupture d'une conduite de gaz et une importante fuite a été identifié et interpellé par les policiers de Val-de-Reuil/Louviers. Placé en examen, l'homme âgé de 37 ans a été remis en liberte. Il devra répondre à une convocation par officier de police judiciaire du tribunal correctionnel d'Evreux.

Il explose accidentellement l'armoire de GrDF

Rappel des faits. Le 8 décembre, vers 14 h 30, les sapeurs-pompiers et les services de police sont informés d'une importante fuite de gaz à l'angle de l'avenue Winston Churchill et de la rue Charles-Cros, à Louviers (Eure). Une rapide inspection des lieux permet de comprendre ce qui s'est passé : une armoire métallique abritant des canalisations de gaz a été endommagée par un véhicule dont le conducteur a pris la fuite. 

Un périmètre de sécurité est alors mis en place et l'avenue Winston Churchill est fermée à la circulation pendant deux heures, le temps de permettre aux techniciens de GrDF de colmater la fuite et de réparer la conduite. Par mesure de précaution, les secours demandent aux riverains (150 personnes environ) de rester confinés chez eux.

Plus de 100 000€ de préjudice

Une enquête est  ouverte par les services de police. Il convient alors de retrouver l'auteur de l'accident. L'exploitation de la vidéo-surveillance implantée dans le quartier est d'un précieux secours aux enquêteurs qui dosposent, au départ, de très peu d'éléments : un morceau du numéro d'immatriculation, le modèle et la couleur du véhicule. Tous ces éléments mis bout à bout vont toutefois permettre aux policiers de remonter jusqu'à une grosse entreprise de la région et à l'employé qui conduisait le véhicule ce jour-là. 

Interrogé par les enquêteurs, le fautif a vite reconnu être l'auteur de l'accident. Une procédure a donc été établie à son encontre pour défaut de maîtrise et délit de fuite. 

Selon les premières estimations faites par GrDF, le montant du préjudice s'élève à plus de 100 000€ !








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com