Louviers : avec la carte bancaire dérobée à son patron, il faisait ses emplettes de fin d'année


infoNormandie / Vendredi 19 Décembre à 18:13

Le jeune homme a d'avord utilisé la carte bancaire dans des distibuteurs automatiques, puis s'en est servi dans quatre magasins de Louviers (Photo d'illustration)
Le jeune homme a d'avord utilisé la carte bancaire dans des distibuteurs automatiques, puis s'en est servi dans quatre magasins de Louviers (Photo d'illustration)
Un  employé d'une entreprise de la région de Louviers avait dérobé la carte bancaire de son employeur et l'utilisait soit pour retirer de l'argent, soit pour acheter des marchandises. Le jeune homme, âgé de 20 ans, a été interpellé par les policiers de la sûreté urbaine de Val-de-Reuil, et placé en garde à vue. 

Les faits remontent à la fin du mois de novembre. On ignore dans quelles conditions le salarié s'est approprié la carte bancaire et comment il s'est procuré le code secret, toujours est-il qu'il a réusssi à deux reprises à retirer de l'argent à des distributeurs automatiques de billets. Il a également acheté une tablette numérique tactile, des vêtements de sports, des cigarettes électroniques dans des magasins de Louviers toujours avec la carte bancaire volée.  Le montant du préjudice est estimé à 1 800€. 

Identifié avec la vidéo-surveillance d'un commerçant

Pas très futé le garçon, il est allé jusqu'à donner son nom et son adresse au moment de remplir les garanties du matériel acheté. Il s'est même servi de sa carte de fidélité dans un magasin. 

C'est en exploitant les images de la vidéo-surveillance d'un des commerçants que les enquêteurs ont pu remonter jusqu'à lui. Rapidement localisé (il demeure à Montaure), il a été interpellé ainsi qu'un de ses amis qui est soupçonné d'avoir profité des marchandises achetées frauduleusement. Curieuse coïncidence : ce dernier, âgé de 19 ans et domicilié à Cesseville, près du Neubourg, était déjà en garde à vue au commissariat de Louviers pour être auditionné dans le cadre d'une affaire de violences. 

Les deux mis en cause ont reconnu les faits rapidement. L'un a fait l'objet d'une procédure pour vol et escroquerie, le second pour recel de vol et d'escroquerie. Les policiers leur ont notifié une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) pour le 6 juillet 2015.


Mots-clés : Escroquerie, Eure, Louviers, Patron







Publicité.



PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook