Publicité.



Leur voilier percute un rocher en rade de Cherbourg : les naufragés récupérés en état de choc


Publié le Mardi 30 Août 2016 à 00:37 l Actualisé le 30/08 - 09:18


Les cinq naufragés ont été secourus par les sauveteurs en mer. Ils étaient en état de choc mais en bonne santé (photo de l'intervention@prémar via Twitter)
Les cinq naufragés ont été secourus par les sauveteurs en mer. Ils étaient en état de choc mais en bonne santé (photo de l'intervention@prémar via Twitter)
Ce lundi 29 août, peu avant 21h30, le voilier Tamasine, battant pavillon de Jersey, informe le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Jobourg qu'il vient de percuter un rocher au niveau de la passe Est de la grande rade de Cherbourg (Manche). Les cinq passagers, dont le voilier accuse une gîte de 45 degrés, craignent une voie d'eau et décident alors de se réfugier à bord de leur annexe.

Après leur avoir demandé d'embarquer une radio et des moyens pyrotechniques, le CROSS engage alors la vedette Cap Lévy II de la Société nationale des sauveteurs en mer (SNSM) de Fermanville, ainsi que l'hélicoptère Caïman Marine (stationné à Maupertus) de la Marine nationale, en exercice au large du Cotentin.

De gros moyens déployés

Informé de la situation, le Centre des opérations maritimes (COM) de Cherbourg décide de son côté de dérouter le zodiac de la compagnie des fusiliers-marins du port militaire de Cherbourg, en patrouille à proximité, afin de venir en aide aux naufragés.

Le remorqueur d'intervention, d'assistance et de sauvetage (RIAS) Abeille Liberté, stationné à Cherbourg, décide également de mettre à l'eau son semi-rigide et de prendre part au dispositif. Entre-temps, une fusée de détresse lancée par les naufragés permet à la vigie du Homet de relocaliser l'embarcation qui se trouve en réalité à proximité de la digue du Hersant (petite rade de Cherbourg).

En état de choc

Les moyens engagés sont rapidement sur zone, et à 21h35 les cinq victimes sont récupérées en état de choc mais en bonne santé à bord des embarcations des fusiliers marins et de l'Abeille Liberté.

Informés de la récupération des victimes, les marins-pompiers de la base navale de Cherbourg se rendent à quai pour procéder à l'accueil et à la prise en charge des cinq naufragés, vers 22h15.

Une tentative de déséchouement du voilier sera réalisée à marée haute en début de matinée ce mardi 30 août, a indiqué en début de nuit la préfecture maritime.

Parallèlement, et afin d'éviter tout sur-accident dans cette zone, un avis urgent aux navigateurs a été émis pour informer les usagers de la mer de la position du voilier.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE