Publicité.



ATTENTAT A CHARLIE HEBDO

Les réactions de la classe politique en Haute-Normandie

L'attentat perpétré contre le journal satirique Charlie Hebdo a suscité une vive émotion dans l'opinion publique. Et parmi les hommes politiques de Haute-Normandie.


Publié le Mercredi 7 Janvier 2015 à 14:19 l Actualisé le 08/01 - 11:36


Nicolas Mayer-Rossignol : " face à la barbarie notre République doit être unie "

Nicolas Mayer-Rossignol
Nicolas Mayer-Rossignol
Nicolas Mayer‐Rossignol, Président de la Région Haute‐Normandie, réagit suite à l'attaque perpétrée à la rédaction de Charlie Hebdo ce matin. "Il condamne avec la plus grande fermeté cet acte barbare. Il exprime sa tristesse et son soutien aux proches et familles des victimes".

Pour Nicolas Mayer‐Rossignol « la liberté de la presse est une digue qui sépare la démocratie du totalitarisme".

"Face à la barbarie, notre République doit être unie". 

Le président de la Région Haute-Normandie "s’associe aux nombreuses initiatives de rassemblements spontanés qui s'organisent sur l'ensemble du territoire".
 
En soutien aux victimes, les drapeaux de la Région Haute‐Normandie sont en berne.
 

Jean Louis Destans : " une abomination "

Jean Louis Destans
Jean Louis Destans
 
"L'attentat terroriste qui a frappé ce matin le journal Charlie Hebdo est une abomination", déclare Jean Louis Destans, président du Département de l'Eure.

Mes premières pensées vont aux victimes et à leurs proches, ainsi qu'à toute la rédaction du journal et aux policiers qui les protégeaient. Je tiens à leur exprimer ma compassion et mon absolue solidarité face à cet acte abject qui frappe la France entière.

En s'attaquant à la liberté d'expression et en détruisant des vies humaines, les terroristes commettent un crime contre notre République et ses valeurs. "Nous sommes attaqués parce que nous sommes un pays de liberté", a déclaré le Président de la République. Face à cette barbarie, l'unité des Français doit être totale. "

Jean Louis Destans a demandé que les drapeaux de tous les bâtiments du Conseil général soient mis en berne. 

Hubert Dejean de La Bâtie : "solidaires de Charlie Hebdo et de tous les journalistes"

"Nous sommes sous le choc de cet attentat odieux, commis aujourd’hui, contre l’équipe de Charlie Hebdo. Cabu, Charb, Wolinski, … talentueux et impertinents, étaient des icônes de la liberté de penser !", écrit ce soir Hubert Dejean de La Bâtie, maire de Saint-Adresse, conseiller régional de Haute-Normandie et vice-président de la CODAH.

"Outre l’effroi que nous ressentons devant cet acte criminel, nous avons aussi une profonde tristesse devant la perte de ces journalistes et nous nous associons à la douleur de leurs proches".

"Ce soir, nous voulons être solidaires de Charlie Hebdo, mais aussi de tous les journalistes qui représentent un des piliers indispensable et indissociable de la Démocratie".
 

Nicolas Rouly : "un acte odieux qui vise la liberté de la presse"

Lors de ses vœux au personnel du Département ce mercredi, Nicolas Rouly a tenu à débuter son intervention en réagissant à l'attentat qui a tué au moins 12 personnes et blessé plusieurs autres, ce matin, au siège du journal Charlie Hebdo.
 
Le président du Département de Seine-Maritime a fait part de sa profonde indignation : "C’est un acte odieux qui vise la liberté de la presse, la liberté d’expression des journalistes et donc la démocratie». Nicolas Rouly a également tenu "à affirmer, sa compassion et son soutien aux familles et aux collègues des victimes".
 
Les drapeaux sont mis en berne à l’Hôtel du Département à Rouen. Nicolas Rouly a participé au rassemblement républicain qui s'est tenu mercredi soir devant la sous-préfecture du Havre.






EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE