Publicité.



Les gendarmes de Seine-Maritime ont du coeur pour le petit Elio, malade depuis sa naissance


Publié le Jeudi 21 Février 2013 à 21:02 l Actualisé le 22/02 - 00:57


Michel Scat, président de Gendarmes de Coeur, remet un don de 5 000 euros  au papa du petit Elio ici dans les bras de sa maman
Michel Scat, président de Gendarmes de Coeur, remet un don de 5 000 euros au papa du petit Elio ici dans les bras de sa maman
Elio est âgé d'un an. Et il a subi, déjà, six opérations chirurgicales neurologiques. Le petit garçon souffre d'une hydrocéphalie due à une hémorragie cérébrale.

Son état de santé nécessite des soins et un suivi dans le service de neurochirurgie du CHU Charles-Nicolle de Rouen.

Elio, fils de Guillaume Loiseau, gendarme au Peloton de surveillance et d'intervention (PSIG) de Rouen, n'a pas laissé insensible les gendarmes de la Seine-Maritime, mais aussi l'association "Gendarmes de coeur" dont la vocation est d'aider les familles de militaires en difficulté.

Un don de 5 000 euros

Ce jeudi, au cours d'une amicale réception, un chèque de 5 000 euros a été remis aux parents du petit garçon par Michel Scat, le président-fondateur de Gendarmes de coeur.

Trés ému par tant d'attention à leur égard, Guillaume Loiseau a tenu à dire qu'Elio allait bien. Qu'il était bien pris en charge par le CHU de Rouen. Il a profité de l'occasion pour remercier la hiérarchie de la gendarmerie de Seine-Maritime d'avoir permis, en quelques semaines, sa mutation de Dreux où il était en poste à Rouen, pour se rapprocher précisément d'un hôpital équipé d'un service de neurochirurgie.

Appel aux adhésions

Pendant près d'un an, les parents du petit garçon malade ont dû faire de nombreux aller et retour entre Dreux et Rouen. Il convenait pour eux donc de se rapprocher pour le bien être d'Elio et pour le leur.

Le colonel Bertrand Louarn, adjoint du commandant de la région de gendarmerie, a été sensible à ces remerciements. "Il faut qu'on vous aide", a-t-il déclaré, avant de s'engager à encourager les gendarmes de Haute-Normandie à adhérer à Gendarmes de coeur.

Aider les familles dans la détresse

Une promesse reçue 5 sur 5 par le président de l'association qui, auparavant, avait lancé un appel aux adhésions. "J'ai besoin d'être soutenu, c'est cela qui me motive à poursuivre ma mission", a indiqué Michel Scat, lui même handicapé. Son objectif est de passer rapidement de 500 adhérents actuellement à 1 000 au 31 décembre 2013.

A ce jour, Gendarmes de Coeur, fondée en décembre 2005, a distribué 404 000 euros sous forme de dons à des familles de gendarmes en activité, GAV et réservistes, dans le besoin et souvent dans la détresse pour diverses raisons : enfants gravement malades, décès, handicapés après un accident, orphelins...

Pour en savoir plus sur l'association Gendarmes de Coeur, visitez ici son site

Le colonel Louarn, Elio et sa maman, Michel Scat, Guillaume Loiseau (le papa) et le major Christophe Cabfeler, commandant du PSIG de Rouen (de gauche à droite)
Le colonel Louarn, Elio et sa maman, Michel Scat, Guillaume Loiseau (le papa) et le major Christophe Cabfeler, commandant du PSIG de Rouen (de gauche à droite)




EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE