ILS ONT VOLE UNE VOITURE POUR S'ENFUIR.

Les fugueurs d'un centre éducatif fermé de l'Orne retrouvés à Rouen


Vendredi 30 Janvier 2015 à 16:00 l Actualisé Vendredi 30 Janvier 2015 - 17:03



Les adolescents fugueurs ont parcouru plus de 150 kilomètres pour rallier Rouen à bord de la voiture volée au centre éducatif fermé de Sainte-Gauburge, dans l'Orne
Les adolescents fugueurs ont parcouru plus de 150 kilomètres pour rallier Rouen à bord de la voiture volée au centre éducatif fermé de Sainte-Gauburge, dans l'Orne
Trois adolescents âgés entre 13 et 15 ans, en fugue d'un Centre éducatif fermé de l'Orne ont été retrouvés à Rouen, dans le courant de la nuit de jeudi à vendredi. Ils sont venus à Rouen à bord d'un véhicule volé à leur foyer.

Le premier, âgé de bientôt 14 ans, a été interpellé peu après minuit par un équipage de la brigade canine alors qu'il sortait, avec deux autres adolescents, d'un immeuble de la rue Thouret, à Rouen. A la vue des policiers en tenue, les jeunes gens ont accéléré le pas pour ne pas être contrôlés.

Partis la nuit précédente de leur foyer

Mal leur a pris : intrigués, les fonctionnaires les ont rattrapés. Au cours des vérifications, les policiers ont découvert que le plus jeune faisait l'objet d'une fiche de recherches émise par la gendarmerie de Gacé, dans l'Orne. L'adolescent était signalé en fugue du Centre éducatif fermé de Sainte-Gauburge Sainte-Colombe (Orne). Il s'était enfui la nuit précédente avec deux autres fugeurs, à bord d'un Partner Peugeot dérobé au centre.

Le jeune garçon a été ramené à l'hôtel de police. 

Un message avec la description des deux autres fugueurs a alors été diffusée par radio à toutes les patrouilles. Une initiative couronnée de succès puisque ce matin vers 4h30, un équipage de la brigade anti-criminalité (BAC) repérait, rue Jean Lecanuet, deux piétons correspondant au signalement fourni par le centre d'information et de commandement (CIC). De fait, il s'agissait bien des jeunes gens recherchés.

Les deux fugueurs âgés de 15 ans ont été ramenés également à l'hôtel de police, en attendant d'être récupérés par leurs éducateurs. Quant au véhicule, il n'avait pas été retrouvé ce matin.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com