Publicité.



Les douaniers saisissent 22 000 articles "non conformes et dangereux", en région parisienne


Publié le Jeudi 21 Juillet 2016 à 10:50 l Actualisé le 21/07 - 11:14


Les articles de bazar saisis étaient jugés non conformes et dangereux par la douane (photos@Douane française)
Les articles de bazar saisis étaient jugés non conformes et dangereux par la douane (photos@Douane française)
La direction des douanes annonce ce jeudi matin la saisie par ses agents de la Task Force Dragon de 22 000 articles "non conformes et dangereux" dans un entrepôt d'Aubervilliers, en région parisienne.

La saisie a eu lieu le 7 juillet dernier par les agents de la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED), après le contrôle d'un camion transportant des marchandises importées de Chine.

Taux de bactéries trop élevés

"L’incohérence des documents transmis par le chauffeur a décidé les enquêteurs à procéder au contrôle de l’entrepôt de la société importatrice, spécialisée dans le commerce d’articles de bazar", explique La Douane.

Les agents ont alors découvert des chargeurs de téléphones, des lampes torches, des peluches, des épées bulles et des jeux de sable. Les analyses réalisées en laboratoire ont révélé que le liquide à bulle contenait des taux de bactéries 5 fois supérieurs à la norme maximale autorisée pour ce type de jouet. Les yeux des peluches se détachaient facilement et pouvaient donc être ingérés.

Importées de Chine via l'Angleterre

Divers problèmes de marquages ont également été recensés, de même que l’absence de numéro de série ou d’élément permettant de localiser les fabricants et les lieux de production des différents jouets.
Les 22 032 articles ont été saisis et seront, comme il est d'usage, prochainement détruits.

Les marchandises étaient importées de Chine et transportées par camion depuis le Royaume-Uni.

Par ailleurs, les douaniers ont constaté que de fausses factures avaient permis d’éluder le paiement de 50 000 euros de droits de douane lors de l’importation des marchandises au Royaume-Uni. Les marchandises avaient ensuite été transportées en contrebande en France où elles auraient pu être vendues sans acquittement de la TVA.

30 M€ de marchandises saisies

Les agents à l’origine de cette affaire appartiennent à la Task Force Dragon, une unité de la DNRED spécialisée dans les fraudes à la TVA et le non-respect des normes. Depuis sa création en 2008, elle a réalisé plus de 150 opérations représentant près de 30 millions d’euros de marchandises saisies.






EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE