Les deux prostituées roumaines étaient interdites de territoire


Vendredi 6 Septembre 2013 à 18:27 l Actualisé Vendredi 6 Septembre 2013 - 23:23



A Rouen, les services de police font la traque depuis des mois au racolage sur la voie publique (Photo d'illustration)
A Rouen, les services de police font la traque depuis des mois au racolage sur la voie publique (Photo d'illustration)
ROUEN (Seine-Maritime). Deux jeunes femmes de nationalité roumaine et dont le métier est de se prostituer ont fait l'objet d'une procédure de retenue à l'hôtel de police de Rouen. Elles devaient ensuite être confiées à la police aux frontières (PAF). Toutes les deux ont été interpellées sur la voie publique dans la soirée de jeudi 5 septembre.

Elles se livraient à ce qu'on appelle du racolage actif. Ce même soir, cinq prostituées ont été contrôlées par la brigade anti-criminalité (BAC) dans le cadre d'une opération ciblée quai Cavelier de la Salle à Rouen. Un endroit où les riverains se plaignent régulièrement du va et vient de ces belles de nuit et de leurs clients qui "squattent" parfois les parties communes des immeubles.

La première de ces jeunes dames, vêtue d'une légère robe rose, à être interpellée en compagnie de son client qui l'avait fait monter à bord de sa voiture quelques minutes plus tôt. Le véhicule était alors stationné dans un coin isolé de la rue de la Mare aux Planches. L'automobiliste, un Rouennais de 38 ans, avait déboursé 40 euros pour une "relation complète". Mais il n'avait pas eu le temps de "consommer" à l'arrivée des policiers qui les surveillaient.

Ramenée à l'hôtel de police, la péripatéticienne, âgée de 21 ans, faisait l'objet d'une "obligation de quitter le territoire français" (OQTF). Quelques instants auparavant, une autre prostituée roumaine âgée de 19 ans avait été interpellée également pour racolage rue des Docks. Les policiers l'avaient surprise à faire des signes à un automobiliste, un jeune homme de 23 ans originaire de Saint-Sébastien-de-Morsent, près d'Evreux.

Elle aussi faisait l'objet d'une obligation de quitter le territoire.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com