Publicité.



Les braqueurs du Quick de Gonfreville-l'Orcher sont sous les verrous


Publié le Jeudi 22 Novembre 2012 à 15:45 l Actualisé le 01/01


Deux malfaiteurs soupçonnés d'être les auteurs d'un vol à main armée au restaurant Quick, à Gonfreville-l'Orcher, près du Havre, sont en prison. L'un des braqueurs avait été interpellé au Havre le 16 août dernier quelques jours après les faits. Activement recherché, son complice a été arrêté mardi matin à son domicile à Charenton-le-Pont, dans le Val de Marne. Les deux hommes, âgés de 36 et 31 ans, ont été mis en examen par un juge havrais "pour vol avec arme, dégradations de bien d'autrui, arrestation, enlèvement, séquestration ou détention arbitraire", et placés en détention provisoire, l'un au Havre, l'autre à Evreux.
Ils vident le coffre-fort
Les faits. Dans la nuit du 8 août dernier, vers 0 h 15, deux individus encapuchonnés, gantés et armés, braquaient le manager du restaurant Quick de Gonfreville-l'Orcher, alors qu'il stationnait son véhicule à proximité de son domicile. L'un des malfaiteurs s'installait au volant et obligeait la victime à monter à l'arrière du véhicule. Direction Gonfreville-l'Orcher. Arrivés au restaurant, les deux hommes se faisaient ouvrir la porte du restaurant rapide et, après avoir neutralisé l'alarme, se faisaient conduire au coffre-fort. Ils en vidaient le contenu, et raflaient également l'argent qui se trouvait dans un autre petit coffre. Pour couvrir leur fuite, les braqueurs volaient le téléphone portable du manager qu'ils enfermaient dans un local. Le véhicule du commerçant, une Renault Laguna, était découvert à moitié calciné un peu plus tard par une patrouille de la sécurité publique du Havre.
L'arme retrouvée à son domicile
Des traces ADN prélevées sur la Laguna permettaient d'identifier l'un des malfaiteurs, un Havrais domicilié dans le quartier Mont-Gaillard. Il était interpellé le 16 août par les hommes de la BRI (ex anti-gang) du SRPJ de Normandie, et placé en garde à vue. Le suspect, inconnu des services de police, était placé en détention provisoire. L'enquête s'est poursuivie sur commission rogatoire d'un juge du Havre, et a conduit à l'identification et à l'interpellation de son complice en début de semaine, en région parisienne. Chez lui, les policiers ont retrouvé une arme, celle qui a pu servir au hold-up. Les deux braqueurs présumés ont reconnu les faits. 


Rémy Lebel





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE