Publicité.



Les apprentis monte-en-l'air tombent dans le filet de la gendarmerie des Andelys


Publié le Mardi 4 Août 2015 à 18:29 l Actualisé le 04/08 - 19:48


Illustration.
Illustration.
En juin dernier, la gendarmerie des Andelys est alertée par des habitants du Clos Gambon, un quartier des Andelys (Eure) qu'un groupe d'adolescents se fait régulièrement remarquer par ses incivilités. À la fin du mois, un certain nombre d'investigations orientent les enquêteurs vers une bande de mineurs soupçonnés de commettre des cambriolages dans les résidences principales. Les témoignages se recoupent et le groupe est de mieux en mieux identifié.

Courant juillet, la petite équipe est mise une première fois à jour suite à un nouveau cambriolage. Les jeunes faisaient des allers-retours les bras chargés d'outils volés dans une maison en l'absence des propriétaires alors en congé. S'ils semblent inquiétés par les gendarmes, les apprentis Lupin n'en restent pas moins actifs après sanction puisque ce n'est que quelques jours après qu'ils s'en prennent à la voiture de l'une de leurs voisines puis au container de recyclable auquel ils mettent feu.

L'apogée de leur parcours a lieu le week-end des 25 et 26 juillet quand, après avoir passé la soirée dans l'appartement d'une de leurs connaissances et alors qu'il est inoccupé momentanément, les jeunes malandrins vident celui-ci presque totalement.

Pris de remord ou inquiets des conséquences pénales de leur geste ils restituent peu après une partie de leur butin. Mais l'enquête se poursuit. Aussi, entre le 29 et le 31 juillet, cinq jeunes du secteur sont interpellés par les gendarmes des Andelys et, confrontés aux faits, ils ne peuvent que reconnaître leur triste implication dans les infractions qui leur sont reprochées.

Au final, dans cette affaire qui permet de résoudre de nombreux faits délictueux de ces derniers jours, trois mineurs sont convoqués devant le juge des enfants pour novembre 2015 et les deux derniers font l'objet d'une alternative aux poursuites. " Espérons qu'ils ne confondent plus les rues calmes des Andelys avec un immense terrain de jeu où tout est permis ", résume une source proche de l'enquête.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE