Publicité.



Les Mureaux : deux policiers frappés et blessés lors d'un contrôle routier en Zone de sécurité prioritaire


Publié le Vendredi 17 Octobre 2014 à 10:55 l Actualisé le 17/10 - 14:07


Régulièrement, les policiers sont pris pour cible dans le quartier de la Vigne Blanche aux Mureaux (Photo d'illustration DGPN)
Régulièrement, les policiers sont pris pour cible dans le quartier de la Vigne Blanche aux Mureaux (Photo d'illustration DGPN)
La Vigne Blanche, aux Mureaux (Yvelines) est réputée pour être un des quartiers difficiles du département. Les policiers y sont régulièrement confrontés à des violences urbaines, dont ils sont la plupart du temps la cible. Nouvel exemple : ce jeudi soir peu avant 18h30, deux gardiens de la paix ont été frappés et blessés au cours d'un banal contrôle routier, dans la Zone de sécurité prioritaire (ZSP).

Les faits sont survenus en plein coeur de la cité, rue Jean de La Fontaine. Une patrouille de police remarque que les trois occupants d'une Peugeot 406 ne portent pas leur ceinture de sécurité et décide donc de les contrôler. Un contrôle de routine qui dans le pire des cas aurait coûté une amende à chcacun des passagers.

Les policiers encerclés par un attroupement

Mais le conducteur de la Peugeot, un jeune homme de 20 ans originaire du quartier, ne l'entend pas ainsi. Alors que son véhicule est à peine arrêté, il en bondit en furie puis insulte et menace les policiers. Rapidement, un attroupement d'une vingtaine d'individus rameutés par l'automobiliste qui vocifère se forme autour des forces de l'ordre. Les gardiens de la paix tentent de calmer le jeu, mais à cet instant l'un d'eux reçoit un violent coup de poing au visage. L'agresseur prend immédiatement la fuite à pied.

Dans l'échauffourée, un autre fonctionnaire, un sous-brigadier, est également frappé d'un coup de pied à la mâchoire et le pare-brise du véhicule de police vole en éclats percuté par un projectile lancé par l'un des émeutiers. Les policiers doivent alors faire usage d'une grenade de désencerclement pour parvenir à se  dégager.

L'auteur des violences interpellé

Rapidement, l'auteur des violences est identifié comme étant un certain Ali D. Il est interpellé un peu plus tard dans la soirée par un équipage de la Brigade anti-criminalité (Bac) et placé en garde à vue pour violences volontaires sur personnes dépositaires de l'autorité publique. 

Les deux policiers blessés ont été transportés à l'hôpital de Meulan, pour soigner leurs plaies. L'un souffre d’une entorse au genou droit et d’une fracture de la molaire supérieure droite. Il s'est vu délivrer un arrêt de travail de 15 Jours. Son collègue, sous-brigadier, souffre d’un œdème au visage.  Des examens complémentaires ont été demandés afin d'établir la durée de l'ITT (incapacité temporaire de travail).





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE