Publicité.



Les Falaises d'Etretat-Côte d'Albâtre reconnues comme « Grand Site » de France


Publié le Jeudi 3 Octobre 2013 à 17:08 l Actualisé le 03/10 - 17:21


Les Falaises d'Etretat-Côte d'Albâtre reconnues comme « Grand Site » de France
Le Réseau des Grands Sites de France (RGSF) a accueilli comme membre actif les Falaises d'Etretat - Côte d'Albâtre dont la candidature a été portée par le Département de Seine-Maritime.

Le Département et ses partenaires, commune d'Etretat, communes et communautés de communes concernées, Région Haute-Normandie, ont souhaité rejoindre le Réseau des Grands Sites de France afin de bénéficier de l’expérience des autres membres du réseau en matière de gestion et de réhabilitation de sites protégés fortement fréquentés ; être accompagnés dans leur démarche vers l’attribution du label « Grand Site de France » ; s’associer aux réflexions sur les politiques de préservation et de valorisation des Grands Sites et aux actions de communication autour du tourisme durable.

13 communes dans le périmètre
 
Le Grand Site des Falaises d’Etretat-Côte d’Albâtre s'étend sur 13 communes, de Fécamp au Nord au Cap d'Antifer au Sud, et concerne deux communautés de communes. Il représente le point d'orgue des 120km de littoral seinomarin qui constituent la côte d'Albâtre.
 
Les Grands Sites sont parmi les paysages les plus beaux, les plus célèbres, emblématiques ou exceptionnels de notre pays, comme par exemple la Dune du Pilat, les Gorges du Tarn et de la Jonte, la Pointe du Raz, la Baie du Mont Saint-Michel… Tous des lieux à « couper le souffle » ou à faire rêver. Parce-qu’ils sont très renommés, les Grands Sites sont aussi très fréquentés : l’accueil des visiteurs dans de bonnes conditions et sans altérer la qualité des lieux est donc un objectif prioritaire.

Entre 1 et 2 millions de visiteurs
 
« Dans le cadre de sa politique de développement durable, la Seine-Maritime a par ailleurs souhaité, en appui aux collectivités locales, relancer une Opération Grand Site (OGS) afin d’améliorer la gestion de l’accueil sur le site (l’affluence touristique y est estimée entre 1 et 2 millions de visiteurs annuels) et valoriser les qualités touristiques et environnementales du site », souligne le Conseil généarl dans un communiqué.




ENVIRONNEMENT




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE