Le véhicule "non identifié" roulait à contresens sur l'A28 en direction de Rouen


Samedi 8 Février 2014 à 11:59 l Actualisé Dimanche 9 Février 2014 - 15:27



Ce véhicule circulait à contre-sens sur la bretelle d'entrée de l'autoroute (Photo d'illustration)
Ce véhicule circulait à contre-sens sur la bretelle d'entrée de l'autoroute (Photo d'illustration)
SEINE-MARITIME - Le centre opérationnel de renseignement de la gendarmerie (CORG) de Rouen a été alerté par un automobiliste, au cours de la nuit de ce samedi, vers 4 heures, qu'il venait de croiser à hauteur de Quincampoix un véhicule roulant à contre-sens en direction de Rouen, alors que lui circulait vers Neufchâtel-en-Bray.

Ce témoin n'a pas été en mesure de donner un signalement précis de la voiture. La gendarmerie a mobilisé les patrouilles disponibles dans le secteur et a prévenu les services de police de Rouen. Les caméras de surveillance du tunnel de la Grand'Mare n'ont à aucun moment constaté la présence de ce véhicule à contre-sens.

Plusieurs précédents en Haute-Normandie

Ce n'est pas la première fois qu'un automobiliste prend une autoroute ou une voie rapide à sens inverse, en Sens-Maritime. Plusieurs cas ont été signalés l'an dernier, heureusement sans provoquer d'accident corporel.

En septembre 2013, entre 22 et 23 heures, un automobiliste ivre a roulé pendant une centaine de kilomètres à contre-sens sur l'autoroute A 28entre Neufchâtel-en-Bray et Rouen, en Seine-Maritime. Le chauffard âgé de 51 ans avait été intercepté au volant d'une Volkswagen Passat par les policiers à la sortie du tunnel de la Grand'Mare à Rouen. Il avait un taux d'alcoolémie de 2,20 g par litre de sang. 

L'homme, originaire de Woignarue, un village situé entre Le Tréport et Saint-Valéry-sur-Somme, avait dû être placé en cellule de dégrisement avant de pouvoir être auditionné.

Autres exemples : celui d'un conducteur de poids lourd qui avait pris à contre-sens l'autoroute A131 qui relie Le Havre (Seine-Maritime) à Bourneville (Eure) dans la nuit du 31 Août dernier. Ou encore de ce conducteur qui roulait en sens inverse sur la voie la plus à gauche de l'autoroute A13 dans le secteur d'Incarville (Eure). Le chauffard avait percuté un patrouilleur de la SAPN qui tentait de le contraindre à s'arrêter.

Un couple de Barentin tué sur une autoroute du Cher

On se souvient également du drame qui s'est produit le 7 septembre dernier sur l'autoroute A71 entre Bourges et Saint-Amand-Montrond (Cher). Un couple de personnes âgées (76 et 73 ans) originaires de Barentin, en Seine-Maritime, a trouvé la mort après que son véhicule a été percuté violemment par une BMW qui circulait à contre-sens et à vive allure. L'accident avait fait trois morts.

Lire aussiUne voiture à contre-sens sur l'A28 cette nuit près de Rouen

Signalisation : une réflexion est engagée en Seine-Maritime

Pour le capitaine Joannès, adjoint au commandant de l'Escadron départemental de sécurité routière (EDSR) de Seine-Maritime, les cas de véhicules circulant à contre-sens sont exceptionnels en Seine-Maritime. Cela ne signifie pas que les forces de l'ordre ne sont pas sensibilisées à ce phénomène qui, dans certaines situations, pourrait virer au drame. Aucun accident n'a été constaté en 2013

" Nous portons une attention toute particulière à ce problème ", souligne l'officier de la gendarmerie. En collaboration avec les gestionnaires de voirie, notamment la DIRNO et la SAPN, une réflexion est actuellement engagée sur les grands axes les plus touchés du département. "Nous regardons si la signalisation est suffisante, adaptée et si elle doit être modifiée".








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com