Le trafic était juteux : 40 000€ saisis chez un fournisseur de drogue au Chesnay (Yvelines)


Publié le Lundi 27 Juin 2016 à 13:37 l Actualisé le 27/06 - 19:45


Le trafic durait depuis plus d'un an et aurait rapporté jusqu'à 80 000€ au dealer (Photos@DDSP78)
Le trafic durait depuis plus d'un an et aurait rapporté jusqu'à 80 000€ au dealer (Photos@DDSP78)
Le 21 juin, un équipage de police-secours de Marly-le Roi (Yvelines) contrôle un individu qui est trouvé en possession de deux barrettes de résine de cannabis. Auditionné sous le régime de la garde a vue, il explique être consommateur de cannabis et donne des indications sur son fournisseur implanté à Marly-le-Roi.

Lors des investigations, confiées au groupe stupéfiants du commissariat de Saint-Germain-en-Laye, les exploitations en matière de téléphonie permettent aux enquêteurs d'identifier le fournisseur demeurant au Chesnay.

Interpellé sur son lieu de travail

Le 22 juin, les policiers se rendent à son domicile pour procéder à son interpellation. En son absence, la perquisition, effectuée avec deux témoins permette de découvrir 238 gr de résine de cannabis et la somme de 5 859 € en espèces.

Le vendeur est finalement interpellé sur son lieu de travail. Lors de la perquisition effectuée chez sa mère, les policiers découvrent dans la cave, du matériel destiné à la culture intérieure et la somme de 14 950 €.

20 000€ saisis sur compte bancaire

Lors de ses auditions, le mis en cause va reconnaitre vendre du cannabis depuis plus d'un an (herbe issue de la culture puis de la résine). Il estime avoir vendu entre 7 et 11 kg de cannabis sur cette période pour un montant estimé entre 60 000 et 80 000 €. Les auditions de clients venaient confirmer ces éléments.

Les espèces ont été saisis ainsi que l'ensemble des sommes détenues sur les comptes du vendeur, soit environ 20 000 €.

Condamné à 1 an de prison ferme

Sur instruction du parquet de Versailles, le consommateur s'est vu notifier une ordonnance pénale et les "clients" des rappels à la loi.

Le fournisseur, âgé de 19 ans a été déféré après une garde a vue de plus de 24h. Jugé en comparution immédiate, il a été condamné à deux d’emprisonnement dont un an avec sursis. Il a fait l’objet d’un mandat de dépôt à la maison d’arrêt de Bois-d’Arcy.











Publicité.




PUBLICITE





S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE












Suivez-nous sur Facebook