---

Le tireur au fusil à pompe "voulait impressionner le boucher, pas le tuer"


Publié le 20 Novembre 2012 à 10:27 / Actualisé le 01/01/1970

L'homme qui a tiré deux coups de feu avec un fusil à pompe dans le supermarché "Le Triangle" dimanche à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) a été condamné mardi soir à dix-huit mois d'emprisonnement dont neuf avec sursis et mise à l'épreuve par le tribunal correctionnel de Rouen. Lors de sa comparution immédiate, il a reconnu avoir voulu faire peur au boucher qui faisait des avances à sa mère. Le jeune homme, d'origine Turque, a été placé en détention à la maison d'arrêt de Rouen.
Le tireur âgé de 25 ans avait fait irruption dans le supermarché vers 13 heures. Le visage dissimulé sous une capuche, et armé d'un fusil à canon scié, il s'était dirigé tout droit  vers le rayon boucherie, après avoir fait usage de son arme une première fois à hauteur du rayon fruits et légumes. Le coup est parti dans le plafond. Puis, il a menacé l'ouvrier boucher, un homme de 60 ans, et a  tiré une seconde fois en direction de la vitrine, sans faire de blessé. L'homme est reparti calmement et s'est installé au volant d'une Twingo stationnée à proximité.


Il parlait "beau" aux dames


Longuement entendu depuis son placement en garde à vue dimanche vers 23 heures, le tireur aurait déclaré, selon nos informations, qu'il ne supportait pas la façon "aguichante" dont le boucher parlait aux dames et en particulier à sa mère lorsqu'elle venait faire ses courses à la boucherie. "Je ne voulais pas le tuer, juste l'impressionner", a affirmé le jeune homme, originaire de Saint-Etienne-du-Rouvray.



Mots-clés :









Publicité.




PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook