Le régisseur des restaurants scolaires va être présenté à un magistrat


Publié le Vendredi 12 Juillet 2013 à 10:29 l Actualisé le 12/07 - 16:09


Le régisseur des restaurants scolaires de la ville du Havre, en garde à vue depuis jeudi matin dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte par le procureur de la République à la suite d'une plainte déposée par la mairie du Havre, a été présenté ce vendredi après-midi à un magistrat du parquet du Havre.

Le parquet du Havre a d'ores et déjà requis l'ouverture d'une information judiciaire pour "faux et usage de faux et abus de confiance". Le dossier va donc être confié à un juge d'instruction qui devrait délivrer une commission rogatoire aux policiers afin qu'ils puissent poursuivre leurs investigations.

Condamné pour des faits similaires

Le mis en cause, âgé de 64 ans, pourrait être mis en examen pour "faux et abus de confiance" à l'issue de son audition dans le cabinet du juge d'instruction.

Selon nos informations, le parquet aurait demandé une mesure de placement en détention provisoire à l'encontre du régisseur qui n'en serait pas à son coup d'essai. Il aurait été condamné il y a plusieurs années pour des faits similaires alors qu'il travaillait en région parisienne.

Il appartiendra au juge des libertés et de la détention (JLD) de décider, à l'issue du débat contradictoire, s'il y a lieu de délivrer un mandat de dépôt ou de le placer sous contrôle judiciaire.

L'épouse remise en liberté

Son épouse également entendue par les enquêteurs du service régional de police judiciaire, a été remise en liberté. Elle a été mise hors de cause, selon une source proche de l'enquête.

Les faits jugés graves par la mairie du Havre ont été découverts courant avril. Une plainte a été déposée par la municipalité à l'encontre du régisseur qui est soupçonné d'avoir détourné à des fins personnelles plusieurs centaines de milliers d'euros. De l'argent qu'il aurait dépensé pour mener la grande vie.

Lire aussi :

Le régisseur des restaurants scolaires et son épouse placés en garde à vue

Le communiqué de la mairie du Havre










Publicité.




PUBLICITE





S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE












Suivez-nous sur Facebook