Le rectorat tente de calmer la situation au lycée Blaise Pascal de Rouen


Mardi 12 Novembre 2013 à 19:48 l Actualisé Jeudi 14 Novembre 2013 - 11:36



Le rectorat tente de calmer la situation au lycée Blaise Pascal de Rouen
Dans un communiqué publié ce mardi soir, le Rectorat de l'académie de Rouen tient à préciser les choses à propos du conflit qui perdure au lycée Blaise Pascal de Rouen.

« Le mouvement de protestation au lycée Blaise Pascal de Rouen concerne un conflit qui oppose le chef d'établissement à des personnels du lycée.

Les désaccords ont été portés à la connaissance du rectorat mi-septembre, à l'occasion d'une demande d'audience des représentants enseignants et parents d'élèves au Conseil d'administration.

Cette première audience s'est déroulée en présence de la direction du lycée. Le contentieux portait sur des aspects techniques de fonctionnement mais également sur des aspects de régulation et de relations interpersonnelles.

Au regard de ces motifs, Claudine Schmidt-Lainé, recteur de l'académie de Rouen, a souhaité qu'un audit participatif soit mis en place. Il a été mené durant le mois d'octobre par quatre auditeurs désignés par le recteur et ses conclusions ont été présentées, d'une part, à l'équipe de direction, d'autre part, à une délégation de 40 membres du personnel le 18 octobre.

Parallèlement, plusieurs audiences, présidées par le secrétaire général d'académie et le directeur de cabinet du recteur, ont eu lieu à la demande des diverses parties ou d'organisations syndicales. Les recommandations faites à l'issue de l'audit ont mis en lumière la nécessité d'accepter de part et d'autre un dialogue partagé et constructif basé sur un fonctionnement effectif des instances internes, dans le respect des prérogatives de chacun.

Le mouvement de blocage de ce jour résulte d'un appel à solidarité d'enseignants auprès des lycéens. En outre, le dépôt de plainte du chef d'établissement pour propos à caractère diffamatoire a pu entrainer une confusion entre des griefs d'ordre personnel et privé et d'autres d'ordre professionnel.

Une nouvelle demande de rendez-vous a été effectuée sur ce dossier auprès du rectorat, d'une part par le chef d'établissement, d'autre part par les organisations syndicales. Ces demandes seront honorées rapidement. »
 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com