Publicité.



Le préfet de l'Eure lance les emplois d'avenir


Publié le Jeudi 20 Décembre 2012 à 00:00 l Actualisé le 01/01


Dans l'Eure, les services de l’État se mobilisent pour assurer une mise en œuvre efficace des emplois d’avenir. Ce jeudi 20 décembre, le préfet Dominique Sorain, présentera ce nouveau dispositif aux élus du département. 

Avec un taux de chômage de 24,2% chez les 16-25 ans au plan national, la situation de l’emploi est particulièrement difficile pour les jeunes peu qualifiés. Dans l’Eure, les jeunes représentent 18% des demandeurs d’emploi. Le dispositif des emplois d’avenir voté par le parlement le 9 octobre 2012 vise à compléter les dispositifs existants afin de redonner aux jeunes peu ou pas qualifiés des perspectives d’insertion professionnelle. Ces emplois seront mis en œuvre principalement par les employeurs du secteur non marchand, dans des activités ayant une utilité sociale ou environnementale avérée et susceptibles d’offrir des perspectives de recrutement durables.
2 660 emplois d'avenir en Haute-Normandie
En Haute-Normandie, où l’État mobilisera plus de 64 millions d’euros, l’objectif initial est de 2 660 emplois d’avenir entre novembre 2012 et décembre 2013. Un tiers sera réalisé dans le département de l’Eure. L’État finance 75% du salaire brut du jeune à hauteur du SMIC pour les employeurs du secteur non marchand (35% pour le secteur marchand).
"Le succès des mesures nouvelles dépend beaucoup de la mobilisation et de la coordination  des  différents  acteurs  impliqués  dans  leur  mise  en  œuvre, particulièrement les acteurs de la formation", souligne-t-on à la préfecture de l'Eure. "Le recrutement en emploi d’avenir comporte une offre de formation pour le jeune, construite conjointement par l’employeur, les partenaires sociaux et les régions. Les   collectivités   territoriales   ont   vocation   à   être   d’importants employeurs  de  jeunes  en  emplois  d’avenir.  Elles  peuvent  les  aider  à  acquérir des  compétences  qui  pourront  faciliter  leur  insertion  professionnelle  dans  le secteur public ou dans l’entreprise afin que cette expérience leur serve de tremplin vers le monde de l’emploi."

Qui peut bénéficier de ces emplois ?
- des jeunes de 16 à 25 ans pas ou peu qualifiés (niveau CAP, BEP).
- les jeunes détenteurs d'un CAP ou d'un BEP, d'un Bac voire d’un niveau bac+3 connaissant des difficultés d'accès à l'emploi et issus des zones urbaines sensibles ou des zones de revitalisation rurales
- les personnes handicapées peu qualifiées de moins de 30 ans
- les étudiants boursiers en 2ème année de licence se destinant aux métiers de l'enseignement et venant aussi des zones défavorisées pour les emplois d’avenir professeurs.
Ils sont recrutés sous contrats à durée indéterminée, à durée déterminée de 3 ans ou à durée déterminée de 1 an renouvelables jusqu’à 3 ans.




EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE