Publicité.



Le maire d'un village du Calvados tué et émasculé par un mari jaloux


Publié le Vendredi 23 Mai 2014 à 11:12 l Actualisé le 24/05 - 11:40


Le maire d'un village du Calvados tué et émasculé par un mari jaloux
Le maire de Bretteville-le-Rabet, un village de 260 habitants situé entre Caen et Falaise (Calvados) a été retrouvé mort ce vendredi matin. Dominique Leboucher a été mortellement blessé et émasculé par le mari d'une de ses conseillères municipales qui le soupçonnait d'avoir une liaison extra conjugale avec son épouse, selon une source proche de l'enquête. Les faits se seraient produits en tout début de matinée, entre 8 heures et 9 heures 

L'auteur présumé des faits s'est donné la mort par pendaison.

Il lui tranche les parties génitales

L'enquête a été confiée à la gendarmerie a permis d'établir rapidement les circonstances du drame. L'auteur présumé, un électricien de 39 ans, qui habitait 500 mètres plus loin, avait téléphonait aux gendarmes pour les prévenir qu'il venait de tuer le maire.

Le meurtrier s'est présenté au domicile de Dominique Leboucher, qui était alors seul, muni d'un cutter. Il a d'abord vraisemblablement égorgé celui qu'il considérait comme son rival et lui a tranché les organes génitaux avant de s'en débarasser en chemin.

Il se donne la mort par pendaison

L'homme est ensuite rentré chez lui. Selon la procureure de la République de Caen, Catherine Denis, il a téléphoné à sa compagne puis à la gendarmerie pour expliquer ce qui venait de se passer. Puis, il s'est donné la mort par pendaison. Il a laissé une lettre à l'attention de ses deux enfants, âgés de 5 et 10 ans.

Son épouse, très fortement choquée, a été hospitalisée. Elle sera entendue par les gendarmes dès que son état de santé le permettra. 

Selon notre confrère France3 Basse-Normandie, le meurtrier n'avait aucun antécédent judiciaire ni trouble psychiatrique connu.

Réélu brillamment aux dernières élections

Dominique Leboucher, 55 ans, était entré au conseil municipal de Bretteville-le-Rabet en 2001. Il s'était vu confier un poste d'adjoint au maire lors des élections de 2008.

Aux dernières élections, au mois de mars, le maire sortant Odile Lagrange ne se représentant pas, ce commercial en assurances s'était vu confier la tête de liste du conseil sortant et avait été réélu brillamment dès le premier tour avec 82% des suffrages exprimés.




EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE