Publicité.



Le jeune homme nu comme un ver vient frapper à sa porte...


Publié le Lundi 24 Mars 2014 à 23:28 l Actualisé le 25/03 - 01:23


Le jeune homme a parcouru plus de 14 km à pied entre Bernay et Chamblac @Google Maps
Le jeune homme a parcouru plus de 14 km à pied entre Bernay et Chamblac @Google Maps
EURE - C'est une enquête pour le moins insolite que les gendarmes de Bernay ont eu à mener dimanche après-midi. Au départ, ils sont sollicités par une mère de famille originaire de la région de Saint-Lô (Manche). Elle semble un peu désemparée, voire très inquiète. Elle raconte au gendarme qu'elle a au bout du fil que son fils Aurélien*, âgé de 20 ans est descendu à la gare de Bernay et ne donne plus signe de vie.

Le jeune homme revenait en réalité d'un week-end à Paris en compagnie de son cousin. Arrivé en gare de Bernay, il a décidé de descendre du train disant à son cousin qu'il "avait besoin de réfléchir"... Le train est reparti, avec le cousin à bord mais sans Aurélien qui est resté sur le quai...

Nu comme un ver !

Les gendarmes ont commencé des recherches aux abords de la gare, qui n'ont rien donné. Un message a été diffusé à toutes les patrouilles. Toujours rien en début de soirée. Ce matin, alors que les recherches allaient reprendre, vers 8 heures la gendarmerie reçoit un curieux appel téléphonique d'une dame qui habite Chamblac, à 15 kilomètres de Bernay. Elle déclare qu'un inconnu, au comportement bizarre, vient de sonner à sa porte. Il est totalement nu !

Rapidement, les gendarmes arrivent. Ils comprennent tout de suite à qui ils ont affaire, en voyant le jeune homme qui correspond en tout point - les vêtements en moins - à celui qu'il recherche. Questionné, Aurélien répéte qu'il avait besoin de réfléchir. Il décrit son périple depuis sa disparition la veille.

Il avait un pressentiment

A la sortie de Bernay il s'est retrouvé sur la voie verte. Il a marché, et encore marché en direction de Broglie. A la tombée de la nuit, il s'est réfugié dans un bois pour y passer la nuit. C'est là qu'il a enlevé tous ses vêtements, selon lui.

Et s'il est allé au petit matin frapper à la porte de cette maison à Chamblac, sans prendre le temps de se revêtir c'est qu'il pressentait qu'il allait s'y passer quelque chose...Mais il ne savait pas quoi.

Pris en charge par les sapeurs-pompiers, Aurélien a été conduit pour un examen de santé à l'hôpital de Bernay. Sa mère est venu le récupérer dans la journée de ce lundi 24 mars.

*Aurélien est un prénom d'emprunt







Réagissez à cet article

1.Posté par Bacchus027 le 25/03/2014 01:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il a dû se les geler, car il ne faisait pas très chaud cette nuit là dans la campagne normande.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE