infoNormandie






Publicité.





infoNormandie.com



 







COUP DE FILET DES GENDARMES.

Le fournisseur de drogue entretenait un réseau à Ecos et Vernon : dix interpellations


Publié le Jeudi 12 Février 2015 à 19:53

De la résine, de l'herbe de cannabis, une importante somme d'argent ainsi qu'un livre de comptes "bien tenu" ont été saisis lors de la perquisition au domicile de la tête de réseau à Sotteville-lès-Rouen (Photo : Gendarmerie nationale )
De la résine, de l'herbe de cannabis, une importante somme d'argent ainsi qu'un livre de comptes "bien tenu" ont été saisis lors de la perquisition au domicile de la tête de réseau à Sotteville-lès-Rouen (Photo : Gendarmerie nationale )
Joli coup de filet dans le milieu local de la drogue, à Ecos (Eure). Au cours d'une opération mise en place mardi 10 février, à partir de 6 heures, les gendarmes ont démantelé un trafic de stupéfiants et interpellé à la fois la tête du réseau, un homme de 22 ans originaire de Sotteville-lès-Rouen, deux intermédiaires et 7 consommateurs. 

Le début de l'enquête remonte à quelques mois. Au cours d'un contrôle de plusieurs jeunes gens rassemblés dans le bourg d'Ecos le 3 octobre dernier, la gendarmerie avait interpellé l'un d'eux en possession de quatre grammes de résine de cannabis.

A partir de là, les enquêteurs se sont intéressés à certains de ces individus, convaincus qu'ils avaient affaire à un trafic de stupéfiants. De discrètes surveillances ont alors été mises en place, des téléphones placés sur écoute. Il convenait d'identifier en premier lieu le fournisseur de ces jeunes adultes. 

Une perquisition fructueuse

Les investigations ont donc abouti à ce résultat, ce qui a permis de déclencher l'opération de mardi dernier. Epaulés par des militaires de la compagnie des Andelys et de deux maitres chiens de la brigade cynophyle d'Evreux, spécialisés dans la recherche de stupéfiants, les gendarmes d'Ecos sont passés à l'action.

La perquisition effectuée au domicile du principal mis en cause, à Sotteville-lès-Rouen, dans la banlieue de Rouen, va s'avérer frucuteuse : elle a permis  la saisie de 30 grammes de résine de cannabis et 30 grammes d'herbe, ainsi que tout le matériel servant à conditionner la drogue (couteau, balance électronique...) .

Les gendarmes ont également saisi 1690 euros en argent liquide ainsi qu'une pièce maîtresse du réseau : un carnet de comptes avec le détail des noms des clients.

36 kg de résine et d'herbe revendus en deux ans

Lors de son audition, en garde à vue, le sottevilais, qui déclare travailler en intérim, a reconnu avoir revendu autour de 36 kg de rsine et d'herbe de cannabis en deux ans, à raison de 1,5 kg parmois. Il a été déféré ce jeudi après-midi devant le procureur de la République d'Evreux, de même que l'un des intermédiaires, originaires du canton d'Ecos.

Le second intermédiaire, remis en liberté, s'est vu remettre une convocation par officier de police judiciaire (COPJ) pour le 10 mars prochain, devant le tribunal correctionnel d'Evreux. Quant à eux, les sept consommateurs, entendus librement, se sont vus notifier un rappel à la loi. Il s'agit de jeunes gens âgés entre 20 et 25 ans de la région de Vernon et du canton d'Ecos.

















Publicité.













PUBLICITE













Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE