Publicité.



Le désespéré avait avalé des médicaments : il est sauvé par les gendarmes d'Ecos (Eure)


Publié le Lundi 25 Mai 2015 à 20:19 l Actualisé le 27/05 - 00:39


La réactivité des gendarmes a sans doute permis de sauver le désespéré (Illustration)
La réactivité des gendarmes a sans doute permis de sauver le désespéré (Illustration)
L'intervention des gendarmes a, une nouvelle fois, permis de sauver un désespéré qui voulait mettre fin à ses jours.

Les faits se déroulent ce dimanche 24 mai, en fin d'après-midi. Le centre d'opérations et de renseignement de la gendarmerie (CORG) basé à Evreux reçoit un appel, vers 18 heures, d'une femme qui signale que son fils de 33 ans, venu passé quelques jours chez elle, à Château-sur-Epte, un village situé dans l'Eure à la frontière du Val d'Oise, vient de quitter brusquement le domicile familial. Elle déclare s'inquiéter pour lui en raison de ses intentions suicidaires, depuis sa séparation avec son amie.

Alertée, la brigade d'Ecos lance immédiatement  des recherches dans tout le secteur qui est rapidement quadrillé.  Les gendarmes font appel au concours de l'équipe cynophile du peloton d'intervention et de surveillance (PSIG) des Andelys. Un vêtement appartenant à l'homme recherché est soumis au flair du chien pisteur, spécialisé dans la recherche de personne disparue.

Des boites de médicaments vides

L'animal conduit alors son maître sur un parcours d'environ 500 mètres, entre la maison et l'orée d'un bois proche du parc naturel régional du Vexin Français. Là, le chien observe un temps d'arrêt et repart pour s'enfoncer dans les broussailles. C'est alors que le maître-chien découvre, un peu plus loin, un homme allongé au sol et inanimé. Il remarque la présence de plusieurs boites de médicaments vides, jonchant le sol aux pieds de la victime qui respire.

Les sapeurs-pompiers arrivent rapidement sur les lieux, ainsi qu'une équipe du SAMU. L'homme est pris en charge et reçoit sur place les premiers soins d'urgence avant d'être transporté au centre hospitalier de Gisors.

Le fait qu'il soit retrouvé moins d'une heure après sa disparition a très certainement sauvé la vie de ce désespéré.







EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE