Le petit garçon avait disparu le vendredi 24 avril alors qu'il passait des vacances chez une tante, à Butry-sur-Oise (Val d'Oise). Plus de 1 500 volontaires avaient participé dimanche dernier aux recherches en forêt de l'Isle Adam. En vain.

Le corps de Marcus, 2 ans et demi, repêché dans l'Oise, neuf jours après sa disparition


Dimanche 3 Mai 2015 à 18:49 l Actualisé Dimanche 3 Mai 2015 - 19:56



Un appel à témoin avait été lancé après la disparition de Marcus
Un appel à témoin avait été lancé après la disparition de Marcus
Le corps de Marcus, le petit garçon de 2 ans et demi qui avait disparu depuis dix jours, a été retrouvé ce dimanche après-midi dans l'Oise. Ce sont des promeneurs qui ont alerté la gendarmerie après avoir aperçu un corps flottant sur la rivière, en bordure de la berge à hauteur d'Auvers-sur-Oise (Val d'Oise) "à 1,5 km en aval de Butry-sur-Oise", indique la gendarmerie, qui précise ce soir que "les causes du décès sont en cours d'analyse".

Le petit garçon, d'origine réunionnaise, avait disparu le vendredi 24 avril, en tout début d'après-midi, du domicile de sa tante où il passait des vacances à Butry-sur-Oise (Val d'Oise). Il jouait dans le jardin de la demeure familiale située pas très loin de l'Oise. C'est sa mère qui, inquiète de ne plus l'entendre jouer, était sortie et avait constaté que le portillon était ouvert.

A partir de là, d'importantes recherches étaient entreprises par la gendarmerie. La préfecture du Val d'Oise lançait un appel à témoin, relayé sur les réseaux sociaux. Une battue était organisée le dimanche 27 avril en forêt de l'Isle-Adam, mobilisant près de 1 500 volontaires. Hélicoptère, chien pisteur, sapeurs-pompiers, protection civile, gendarmes... pendant des heures et des jours, toute la région a été passée au peigne fin. Sans résultat.

La rivière Oise avait été fouillée et sondée encore tout récemment par les plongeurs des sapeurs-pompiers et de la gendarmerie fluviale de Conflans-Sainte-Honorine. Marcus restait introuvable.

Pour le père du petit disparu, venu spécialement de la Réunion, la thèse de l'enlèvement devait être privilégiée. "Il n'y a pas d'éléments qui accréditent cette thèse mais tout est étudié", avait indiqué jeudi le parquet de Pontoise.

L'enquête des gendarmes de la section de recherches (SR) va devoir déterminer maintenant les circonstances dans lesquelles Marcus s'est retrouvé dans la rivière. Une autopsie devrait être ordonnée par le parquet afin de déterminer les causes exactes de la mort du petit garçon.

>> LIRE AUSSI Disparition de Marcus, 2 ans : la forêt de L'Isle Adam ratissée par plus de 500 personnes ce dimanche après-midi







Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com