infoNormandie infoNormandie





Publicité.





infoNormandie.com



 







Seine-Maritime.

Le chauffard finit sa course dans le décor : il est condamné à trois mois de prison ferme


Publié le Lundi 5 Décembre 2016 à 16:55

L'automobiliste a refusé de s'arrêter au contrôle des gendarmes et a pris la fuite (Illustration)
L'automobiliste a refusé de s'arrêter au contrôle des gendarmes et a pris la fuite (Illustration)
Un automobiliste a été condamné à une peine de prison ferme pour avoir refusé de se soumettre à un contrôle de gendarmerie, au Trait (Seine-Maritime). Il conduisait sans permis, sans assurance et a pris de tels risques que sa voiture a fini sa course dans le décor.

Les faits remontent au dimanche 27 novembre. Un équipage du peloton de surveillance et d'intervention (PSIG) de la compagnie d'Yvetot est en patrouille sur la commune du Trait. Il repère une Renault Laguna grise dont le conducteur circule à grande vitesse dans l'agglomération. Les gendarmes décident de le suivre pour le contrôler.

A 140 km/h dans une zone de travaux

Mais le conducteur roule à plus de 120 km/h sur la route départementale 982 et accélère lorsque la patrouille actionne les avertisseurs sonores et lumineux.

Refusant de s'arrêter, le chauffard dépasse les 140 km/h en zone de travaux dans la traversée de Duclair. Les gendarmes prennent contact avec le Centre opérationnel de la gendarmerie (CORG) basé à Rouen afin d'obtenir des renforts. Compte-tenu des risques démesurés  pris par le fuyard, les gendarmes décident de ne pas prendre plus de risques et renoncent à poursuivre le fuyard.

Il percute véhicules, lampadaires et une maison

C'est alors qu'un peu plus tard, à Saint-Martin-de-Boscherville, des riverains préviennent la patrouille qu'un accident vient de se produire. Il s'avère que le véhicule impliqué est celui qui est activement recherché. Dans sa course folle, la Laguna a percuté plusieurs véhicules, des lampadaires et une habitation. Le conducteur est parvenu à s'échapper avant l'arrivée des secours.

Les gendarmes se lancent alors immédiatement à la recherche de l'automobiliste qui, pensent-ils, ne doit pas être bien loin. De fait, ils ne tardent pas à repérer un individu qui avoue rapidement être le conducteur en cause.  L'homme précise avoir tenté de semer les gendarmes car il n'est pas titulaire du permis de conduire, n'est pas assuré et a déjà été interpellé pour les mêmes faits.

Condamné et écroué

Placé en garde à vue jeudi 1er décembre dès sa sortie de l'hôpital, il a été déféré au palais de justice en vue d'une comparution immédiate pour le lendemain. Il a été condamné à trois mois de prison ferme avec mandat de dépôt à l'audience.

















Publicité.














PUBLICITE













Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE