Le cambrioleur opère sans effraction pendant le sommeil de sa victime


Lundi 14 Juillet 2014 à 01:34 l Actualisé Lundi 14 Juillet 2014 - 02:10



SEINE-MARITIME. Kevin, 23 ans, s'est retrouvé en garde à vue cette nuit de dimanche 13 juillet. Vers 3 heures du matin, il s'est fait pincer par un équipage de la brigade anti-criminalité de Rouen, alors qu'il circulait à pied rue Joseph Roy à Bihorel. 

Le comportement du jeune homme, qui regardait dans les voitures en stationnement, a intrigué les policiers qui l'ont suivi discrètement. Contrôlé un peu plus loin, le suspect a été invité à ouvrir le sac qu'il portait à l'épaule pour en vérifier le contenu. A l'intérieur, il y avait un sac à main de femme, un disque dur, des bijoux, un téléphone portable ainsi que des documents administratifs appartenant à une femme domiciliée dans le quartier. 

La victime et son fils dormaient à l'étage

Le cambrioleur opère sans effraction pendant le sommeil de sa victime
Les policiers se sont alors rendus en pleine nuit à l'adresse indiquée sur ces documents. Ils ont pu ainsi avoir confirmation que tous ces objets avaient été volés à cette femme quelques minutes auparavant. Le voleur a indiqué être entré sans effraction dans la maison dont la porte n'était pas fermée à clé. Il a fouillé les pièces sans attirer l'attention de sa victime et de son fils qui dormaient à l'étage.

Pour la petite histoire, les policiers ont également retrouvé dans le sac de Kévin un livre intitulé "Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens", un ouvrage écrit par deux chercheurs Robert-Vincent Joule et Jean-Léon Beauvois.

Le cambrioleur présumé, qui réside rue Traversière à Rouen, devra répondre à une prochaine convocation du tribunal correctionnel en vue de répondre de ces faits. 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com